09252017Headline:

Côte d’Ivoire: Eaux et forêts, Voici pourquoi les dix agents de l’Unité spéciale ont démissioné

Côte d’Ivoire: Eaux et forêts, les raisons de la démission des dix agents de l’Unité spéciale d’Intervention connues
Depuis le mardi 28 février dernier, dix éléments de l’Unité spéciale d’intervention (USI) des Eaux et forêts ont démissionné en bloc de leur fonction.

Plus d’une semaine après cette démission, des informations en notre possession font état de ce que ces dix éléments auraient commis plusieurs actes délictueux et auraient peur d’être éclaboussés par un audit qui serait en ce moment en cours pour passer au peigne fin leur gestion.

Selon une note de service signée par le Colonel Soro Yamani, Directeur général des Eaux et forets, les  dix agents ont contribué à la vente de bois frauduleux saisis à Azaguié et à une scierie à Azito dans la commune de Yopougon.
Ces derniers ont fait cette transaction à une heure tardive dans la nuit du vendredi 27 janvier 2017.
«Les éléments de l’USI commis à la vente de ces produits frauduleux ont été surpris, ce jour-là, par des agents de contrôle des Eaux et forêts, » précise cette note.
Dépendants désormais de la Direction générale des Eaux et forêts et non du cabinet du ministre des  Eaux et forêts et voyant l’audit commandité sur leur gestion, les  dix agents de l’USI ont préféré démissionner de leur fonction.
«Il est porté à la connaissance de tous les services du ministère des Eaux et Forêts qu’à compter de ce jour, 28 février 2017, toutes les activités de l’Unité Spéciale d’Intervention (USI) sont suspendues jusqu’à nouvel ordre,» lit-on dans cette note de service.
Wassimagnon, Abidjan
koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment