04262019Headline:

Côte d’Ivoire/ Education nationale: Enfin, les élèves pourront regagner leurs différentes salles de classe dès ce lundi.

Kandia Camara, ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement Technique peut dorénavant dormir en paix. Après plus de deux mois de grève dans le système éducatif Ivoirien, les classes seront de nouveau ouvertes dès lundi. Réunie en Assemblée générale extraordinaire ce samedi 23 mars 2019 à Abidjan-Yopougon, la Coalition du Secteur Education Formation de Côte d’Ivoire (Cosefci) qui avait lancé un mot d’ordre de grève à durée indéterminée vient de lever son mot d’ordre.

Alors que les négociations se poursuivent entre gouvernement et syndicats du secteur Education-formation, le Cosefci, le plus grand syndicat du secteur l’éducation du pays a décidé de sursoir à la grève pour une durée d’un mois. «Au nom de la démocratie, l’assemblée générale extraordinaire décide de la suspension du mot d’ordre de grève et cette décision s’impose à tous. Nous suspendons pour un mois, nous poursuivons la rétention des notes. La grève est donc suspendue à compter de ce samedi pour un mois avec rétention des notes.», a déclaré le porte-parole du Cosefci, Pacome Attaby.

Pour le porte-parole du Cosefci, l’école Ivoirienne pourrait être de nouveau fermée si les négociations avec le gouvernement ne portent aucun fruit. « Si jamais, à l’issue d’un mois, il n’y a rien, on reprend la grève. C’est un recule, ce n’est pas une faiblesse. Par cet acte, vous venez de donner une chance à la négociation et appelons au début immédiat des négociations. Nous appelons le gouvernement de Côte d’Ivoire à renoncer aux représailles. Nous appelons également à la libération de tous les élèves et étudiants emprisonnés dans le cadre de la grève de la Cosefci »,…

Lire la suite sur linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment