10222018Headline:

Côte d’Ivoire: Elections locales, des membres du staff de Désiré Gnonkonté violenté.

Les élections locales s’annoncent d’ores et déjà avec des tensions à l’horizon. Des proches de Désiré Gnonkonté, challenger d’Anne Désirée Ouloto pour les Régionales dans le Cavally, ont été pris à partie à Guiglo.

La Commission électorale indépendante (CEI) avait indiqué que certaines localités ivoiriennes étaient sous la menace de violences lors des élections locales du 13 octobre prochain. Cet avertissement vient à point nommé, car des violences ont été signalées à l’ouest de la Côte d’Ivoire.

L’ancien Directeur général de l’Ageroute, Désiré Gnonkonté, candidat indépendant aux élections régionales dans la région du Cavally, tentera d’en découdre avec la ministre Anne Désirée Ouloto, candidate du RHDP unifié. Cependant, ce mercredi 3 octobre, des membres de la cellule de communication de Gnonkonté ont été agressés à Guiglo, et les posters de leur candidat déchirés.

Quel qu’en soit les raisons, il convient d’éviter les violences entre les candidats ou leurs partisans afin de ne pas tomber dans les travers du passé. La Côte d’Ivoire a connu une crise postélectorale en 2010-2011 qui a fait 3000 morts, selon le bilan officiel. Les autorités ivoiriennes se doivent donc de prévoir des mesures sécuritaires strictes, ainsi que des sanctions appropriées au besoin, pour que la Côte d’Ivoire ne sombre pas à nouveau dans le chaos.

Indigné par cette situation qui prévaut dans sa région, qui du reste a déjà payé le plus lourd tribut dans les crises successives qu’a connu la Côte d’Ivoire, Erick Doffo Nomasso, président de l’Union nationale de la jeunesse du Guemon et Cavally (UNAJ-GC) a déclaré : « Il y a encore des partisans de certains candidats qui n’ont pas encore compris que la victoire s’arrache dans les urnes et non en détruisant les visibilités de l’adversaire. Nous condamnons cet acte de barbarie visant à entacher le scrutin du 13 octobre 2018 dans notre région. »

Vivement que cet appel soit entendu afin d’éviter d’autres actes similaires lors de ces joutes électorales.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment