10292020Headline:

Côte d’Ivoire :Essy, Banny, KKB, et Brou annoncent une surprise, ce jeudi ! Voici leur stratégie

dejeuner

Quatre candidats à l’élection présidentielle de 2015, tous issus du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), ont déjeuné ensemble ce mardi dans un restaurant abidjanais, en toute cordialité.Il s’agit d’Essy Amara, de Charles Konan Banny, de KKB, et Kablan Brou.

Ces quatre personnalités ont déclaré leurs candidatures malgré l’appel de Daoukro lancé par le président du PDCI, Henri Konan Bédié, visant à faire de l’actuel chef de l’Etat, Alassane Dramane Ouattara, le candidat unique des houphouétistes RHDP (Pdci et RDR) à la prochaine élection présidentielle, malgré son inéligibilité.

« Depuis que vous avez appris nos candidatures, c’est la première fois que nous nous rencontrons à un déjeuner. Naturellement il a été question du PDCI. Nous vous invitons à une conférence de presse, ce jeudi à 11h », a déclaré KKB, plus jeune des quatre candidats, au terme du déjeuner.
Samedi prochain, le PDCI se réunit en congrès extraordinaire afin d’officialiser la position du parti sur l’Appel de Daoukro.

Selon certaines indiscrétions, les 4 candidats à l’investiture du PDCI-RDA passeront à un plan B qui est celui d’une tactique autour d’un seul “attaquant de pointe”.
Selon un proche d’Essy Amara, les quatre auront besoin de l’apport inestimable de l’opposition politique, à savoir le FPI, LIDER et le PIT.

Ainsi toutes les perspectives ont été prévues. Dans le cas où Affi N’guessan décide de se présenter aux prochaines élections, le quatuor se doit de jouer la carte de la générosité à outrance en direction des cadres de l’opposition non “affidée”, sauf si Affi trouve son compte dans cette coalition.
Des pré-congrès éclatés ont été organisés dans tout le pays le week-end dernier, mais ont été qualifiés de mascarade par les camps Banny et Essy Amara, eu égard aux scores “soviétiques” enregistrés.
Jeudi au cours de la conférence de presse qu’ils annoncent, tous les quatre prévoient un grand déballage et une attaque en règle de l’Appel de Daoukro.

 

SourceAutre Source

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles