01182019Headline:

Côte d’Ivoire: États généraux de la Jeunesse ivoirienne, des recommandations arrêtées.

Les Etats généraux de la Jeunesse ivoirienne ont pris fin vendredi 11 janvier 2019 à Abidjan, au Palais de la Culture de Treichville. M. Mamadou Touré dont le ministère est le premier concerné par les problématiques des jeunes était en compagnie de Monsieur Siandou Fofana, ministre du Tourisme et des loisirs, représentant du Premier ministre, Monsieur Amadou Gon Coulibaly à cette cérémonie de clôture.

Les États généraux de la Jeunesse ivoirienne débutés mercredi 9 janvier dernier ont pris fin ce vendredi 11 janvier 2019 au Palais de la Culture de Treichville. Monsieur Siandou Fofana, ministre du Tourisme et des loisirs a représenté le Premier ministre, Monsieur Amadou Gon Coulibaly à cette cérémonie de clôture.

Pendant trois jours, les jeunes ont eu droit à la parole pour dénoncer et faire des propositions pour leur épanouissement dans la société ivoirienne. Ainsi plusieurs recommandations ont été faites. Au titre de la Promotion et de la Protection de la Jeunesse, les participants ont proposé une dizaine de recommandations dont l’’adoption par le Parlement d’une loi d’orientation sur la jeunesse, suivie de la prise de deux décrets, l’un portant sur l’Organisation des Associations de Jeunesse et l’autre, sur le Conseil National de la Jeunesse, la réhabilitation des institutions socio-éducatives existantes et la construction de nouvelles au profit de la jeunesse au niveau territorial, avec une offre de service diversifiée afin d’offrir aux jeunes un cadre adéquat pour leur épanouissement.

La relance de la Carte jeune après une étude approfondie en vue de la mise en place d’un dispositif optimisé et sécurisé permettant aux jeunes de bénéficier d’avantages et de services préférentiels. Il y a aussi l’ouverture d’établissements dédiés au sport et aux études, accompagnés d’un programme d’octroi de bourses aux jeunes talents, l’octroi de subventions pérennes aux organisations de jeunesse sur la base de modalités d’accès inclusives et de gestion transparente, mais aussi la promotion d’une participation plus accrue des jeunes femmes dans les associations et organisations de jeunesse, etc.

Au titre de l’Employabilité et de l’Emploi des Jeunes, il a été décidé d’optimiser le Fonds d’insertion et de garantie des jeunes domicilié à la BNI en recourant aux banques commerciales privées et aux Institutions de Micro Finance (IMF), de l’augmentation de la capacité de financement des projets Jeunes à l’échelle des besoins et la diversification des financements, de la création d’un observatoire de l’Emploi et de la Formation sous forme d’une structure légère travaillant en synergie avec des structures dédiées en vue d’identifier les filières porteuses et des bassins d’emplois, y compris au niveau territorial, etc.

En outre, les États Généraux de la Jeunesse ont recommandé la mise en place d’un Conseil Consultatif de la Jeunesse présidé par le Premier ministre et doté d’un Secrétariat permanent chargé du suivi évaluation des actions en faveur de la jeunesse.

À la lumière de ces résolutions, Monsieur Siandou Fofana, représentant du Premier a félicité tous les participants notamment les Conférenciers, les Experts et les Présidents des différents ateliers et panels. « Je suis persuadé que vous repartez de ces États Généraux, imprégnés des défis et opportunités de la jeunesse ivoirienne, tout comme des efforts continus du Gouvernement et ceux des Partenaires Techniques et Financiers », a-t-il indiqué.

Mamadou Touré promet d’exécuter les recommandations des Etats généraux de la Jeunesse ivoirienne

Avant lui, Monsieur Mamadou Touré, ministre de la Promotion de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes, initiateur de ces États généraux de la jeunesse s’est engagé à mettre en exécution les recommandations issues de ces trois jours de réflexion.

Rappelons que ces États généraux de la Jeunesse ont eu lieu autour du thème « la Jeunesse ivoirienne au centre du nouveau pacte social ».

Les travaux des Etats généraux de la Jeunesse ivoirienne se sont déroulés au Palais de la culture de Treichville, la Maison de l’Entreprise au Plateau, l’INJS à Marcory, le VITIB à Grand-Bassam, à l’Hôtel Azalaï à Marcory.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment