10182017Headline:

Côte d’Ivoire: Exclusif /Kass ,un des gardes rapprochés fait de graves révélations sur la mort de Yacou le Chinois: « Il a été pris dans un piège »

Yacou le chinois

Kass (un des gardes rapprochés de Yacou le Chinois): « Yacou a été pris dans un piège »

« Qu’on nous dise qui a tué El capo »

Il s’est présenté à nous, le samedi 27 février 2016, aux environs de 19H, comme étant un rescapé de la fusillade du 20 février. Il s’est décliné sous le pseudonyme de Kass, et soutient être un des éléments de sécurité de Yacou le chinois. C’est à ce titre qu’il a décidé de répondre à nos questions

Les décomptes à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (Maca) disent qu’il n’y a eu aucune évasion, alors que vous soutenez y être sorti le samedi 20 février 2016

Ils n’ont pas bien compté. Je fais partie de ceux qui ont réussi à fuir. Je devrais faire partie de ceux qui ont été interpellés et transférés dans les autres prisons. Sur les papiers, c’est marqué douze personnes, mais vérifiez bien, il n’y a que dix personnes qui ont été transférées.

Voulez-vous dire qu’il y a eu des évasions ? Beaucoup de prisonniers ont-ils pu s’échapper ?

Je ne sais pas grand-chose, car avec la confusion, c’était difficile. Moi, je sais que je suis dehors depuis le samedi 20 février.

Où vous êtes-vous procurés cette quantité d’armes de guerre ?

À ton avis, c’est où ? Nous n’en fabriquons pas. Et vous savez où ces armes peuvent être trouvées. Nous avons eu ces armes grâce à des gens

Voulez-vous parler de qui ?

De personne. Mais regardez bien. Ceux qui nous ont donné les armes, ne sont pas loin.

Certains gardes pénitentiaires?

Ils ne sont pas loin

Finalement, les forces de sécurité ont réussi à vous neutraliser…

Personne n’a réussi à nous neutraliser. C’est parce que nous étions à court de minutions. Sinon, pourquoi ils n’ont pas pu prendre en même temps Tapé (un des détenus pris au dernier moment). Il a tiré jusqu’à ce qu’il n’ait plus de munitions.

Est-ce la même chose pour Yacou le chinois ?

Non, « El Capo » (l’autre surnom de Yacou le chinois) a été pris dans un piège, et a été tué. Nous nous posons encore des questions. Qu’on nous dise qui a tué El Capo.

Avoir une telle quantité de munitions, suppose que vous vous êtes préparés à quelque chose ?

Effectivement, depuis environ dix jours, El Capo savait que quelque chose allait se passer. Donc, nous nous sommes préparés et approvisionnés. Et nous étions sûrs de notre affaire parce que nous avions les sons (des informations, ndlr)

De quoi, Yacou le chinois était-il informé ?

Ils ont décidé de transférer El Capo dans une prison de l’intérieur. Nous avons dit non, car à la Maca, El Capo rendait beaucoup de services aux gens. Son départ était la mort pour les démunis et les faibles. C’est pourquoi, nous avons donné cinq cent mille (500.000) francs Cfa au régisseur, afin qu’il annule le transfèrement. Il a refusé, mais plus grave, quelqu’un a bloqué notre argent. Le régisseur n’avait plus rien à voir, mais l’argent est resté au milieu. Nous ne sommes pas sûrs qu’il soit informé de cette situation. C’est pourquoi nous nous sommes violemment exprimés.

Yacou Le chinois est mort, qu’allez-vous faire maintenant ?

Certes, El capo est mort, mais son esprit est en nous.

Avait-il une famille ?

Oui ! Il a une femme et des enfants. Je fais partie de ceux qui organisaient l’arrivée de sa femme à la Maca. C’est par convoi, et sous escorte qu’elle arrivait. Elle pouvait passer le temps qu’elle voulait, et après, nous la raccompagnons de la même manière.

Propos recueillis par M’BRA Konan

 linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment