11202017Headline:

Côte d’Ivoire – Face aux menaces de la CNC : Voici la strategie électorale du Rhdp

Rhdp

La coalition des houphouétistes et l’opposition politique, affinent chacun sa stratégie, en prélude à la bataille électorale qui profile à l’horizon.
Les houphouétistes en ordre de bataille. Dès le début septembre, le Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (Rhdp) se déploie à travers le pays. De hautes personnalités issues de cette coalition vont investir les directeurs régionaux de campagne. Après la publication de la liste du staff national de campagne, c’est la dernière ligne droite avant l’entrée en campagne officielle. C’est une longueur d’avance que prennent sur l’opposition, notamment la Coalition nationale pour le changement (Cnc). De fait, la plateforme semble tétanisée, à deux petits mois du scrutin présidentiel. Et le Rhdp affine sa stratégie de reconquête du pouvoir, en dépit des menaces de ses adversaires qui projettent des actions de sabotage. Les régions seront donc en ébullition. Dans ses plans, le parti au pouvoir et ses alliés optent pour une grande offensive dans les zones réputées difficiles, au regard du score de la présidentielle 2010.

Il en va ainsi de l’ouest en général. Dans cette zone, le défi reste un taux de participation élevé, par rapport à la dernière présidentielle. L’élection au premier tour du candidat Alassane Ouattara demeure aussi un challenge. Pour y parvenir, les responsables de plusieurs régions de l’ouest étaient en conclave, le 19 août dernier. Maurice Kacou Guikahué a sonné la mobilisation depuis Soubré, en plaçant les directeurs de campagne face à leurs responsabilités. Globalement, a-t-il rappelé, le Rhdp a recueilli un suffrage moyen de 38,9%, tandis que son adversaire d’alors, le Front populaire ivoirien (Fpi), engrangeait 61,02%. Une différence à combler. A la suite de cette rencontre qui avait réunit toutes les têtes d’affiche de ces régions, une autre mission va suivre. Le 3 septembre, Soro Guillaume prend la relève. Le membre du Conseil politique de la campagne de Ouattara conduit une mission dans le Haut Sassandra, pour l’investiture de Djédjé Mady, le directeur régional de campagne du Rhdp.

Le choix de Soro n’est pas fortuit. A Daloa où se tient la cérémonie, il n’est pas en territoire inconnu. C’est la ville natale de son épouse, et entre lui et ses beaux parents, le message du Rhdp dont il est porteur devrait passer. Il faut préciser que la visite du Président de l’Assemblée nationale dans cette région est la deuxième du genre. En mars dernier, il était à Daloa, Issia, Vavoua et Zoukougbeu, pour booster la réconciliation et la cohésion nationale. Dans la même semaine, une délégation conduite par Kablan Duncan sera dans l’Iffou. Le Premier ministre préside la commission bilan et programme de gouvernement, au sein du Conseil politique. Il va lui aussi oindre le directeur régional de campagne, Niamien N’Goran. Même si cette contrée est favorable au Rhdp, l’on veille au niveau de participation. En tout, le Rhdp dont le candidat part favori, n’entend pas dormir sur ses lauriers. L’absence de programmes des postulants la Cnc ne faiblit pas son offensive. «Nous avons en face de nous des personnes qui ne proposent rien aux Ivoiriens alors que nous, nous avons un programme à défendre et des propositions concrètes à faire pour des lendemains meilleurs en Côte d’Ivoire.», notait à juste titre Amadou Gon Coulibaly, le co-directeur national de campagne, au cours de la présentation de l’équipe de Ouattara.

Guillaume N’GUETTIA
Le Sursaut

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment