08202018Headline:

Côte d’Ivoire: Félix Anoblé défend le parti unifié…

«Bédié a conscience de ses devoirs et de son rôle mieux que quiconque »

Les problèmes de la Côte d’Ivoire viennent de nos ambitions mal contenues

En conférence de presse mercredi au Golf Hôtel, le député Pdci de San Pedro et président fondateur du mouvement ‘’Le Forum des houphouëtistes’’ a décliné sa lecture de la dernière décision prise par le président de son parti Henri Konan Bédié de signer l’accord sur le parti unifié Rhdp.

Félix Anoblé s’est élevé contre ceux qu’il qualifie de ‘’personnes tapies dans l’ombre ‘’ qui manipulent et instrumentalisent des jeunes gens pour offenser le président Bédié par ‘’de graves déclarations qu’aucun jeune africain éduqué ne serait capable de tenir à un père’’.
« Le bureau du Forum des houphouëtistes voudrait par ma voix appeler l’ensemble des militants du Pdci-Rda au calme et à la sérénité. Notre parti est dirigé par 3 organes que sont – le congrès – le bureau politique – le président du parti. Le président du parti, seul élu par l’ensemble des militants pour diriger et guider le parti a conscience que quiconque, de ses devoirs et de son rôle dans la sauvegarde des intérêts de ses militants. Les deux autres organes sont encore là pour entériner les décisions que prend le président du parti », a souligné M. Anoblé appelant dans le même temps les militants du vieux parti à faire confiance à Bédié qui, de son avis, fait des choix pour ‘’la préservation de la paix en Côte d’Ivoire’’.

Farouche défenseur du parti unifié Rhdp, Félix Anoblé a dit ne pas comprendre l’attitude de certains cadres de son camp qui dès qu’il s’agit d’élection courent pour une investiture du Rhdp mais se dressent quand l’on parle de parti unifié. Il dit également ne pas comprendre ceux qui au sein du Pdci font croire que ce parti n’est pas au pouvoir et que 2020 serait alors son tour. Cette façon de voir les choses ne tient pas du tout selon lui, car, fait-il savoir, le Pdci, c’est au moins 40 % des postes dans l’administration Ouattara. Avec en prime, poursuit-il, la vice-présidence créée spécialement pour le Pdci et le poste de premier ministre qui lui est attribué depuis 2012. « Quand le Pdci dit qu’il n’est pas au pouvoir mais qui est au pouvoir ? C’est quoi gouverner lorsque le chef du gouvernement depuis 2012 est issu du Pdci ? », questionne-t-il avant d’en appeler à la sérénité au sein du Rhdp. Puis de lancer cet avertissement en guise d’interpellation : « La division entre le Pdci et Rdr a créé trop de problèmes à la Côte d’Ivoire. Il faut que nous apprenions à nous dire la vérité. Les malheurs de la Côte d’Ivoire viennent de nos ambitions mal contenues ». Pour M. Anoblé, des gens au sein du Pdci peuvent jouer à ce jeu parce que le Fpi, principal parti d’opposition souffre encore de ses divisions.

La signature de l’accord politique, dit-il en terminant, est un pas qui va suivre un cheminement pour aboutir au parti unifié. A l’entendre, on n’est pas à la fin du processus pour que les gens s’émeuvent.

Faut-il le rappeler, Félix Anoblé est un proche du vice-président de la République Daniel Kablan Duncan qui défend également l’idée de la création d’un groupe parlementaire Rhdp au sein de l’assemblée nationale ivoirienne.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment