12102016Headline:

Côte d’Ivoire /Ferké, Législatives 2016- Le FPI défie Soro, le Nord s’ouvre à un sudiste

soro guillaume

Le Front populaire ivoirien (Fpi, opposition) présente un candidat aux législatives du 18 décembre prochain à Ferkéssedougou (région du Tchologo), au Nord du pays, une première depuis Félix Houphouët-Boigny à Korhogo.

Marcellin Bah lèvera ses deux doigts, signe de ralliement du FPI, durant la campagne pour les législatives du 18 décembre prochain à Ferké contre Guillaume Soro, le député sortant, issu du RDR (parti au pouvoir). Jusque-là, nul ne croyait qu’un ivoirien du sud pouvait prétendre défendre les intérêts de population du Nord. Mais, Marcellin Bah, né en 1977 et fonctionnaire du ministère de la Santé, en service à l’hôpital général de Ferké a franchi le pas. Joint par Politikafrique.info, il a esquivé nos questions, prétextant un voyage.

Cette candidature est unanimement saluée par les fils de Ferké qui connaissent bien Marcellin Bah.
« Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage. L’opposition cherche par tous les moyens à montrer que le RDR est ivoiritaire, pratique contre laquelle elle disait lutter. On n’a jamais empêché quelqu’un du Sud de se présenter au Nord. Les nordistes sont de grands cultivateurs, commerçants, transporteurs et se retrouvent souvent jeunes dans des régions du Sud, s’y implantent durablement et deviennent un autochtone par rapport aux non nationaux. Accepté comme tel par les autochtones attitrés, il brigue des postes mais au Nord, ce sont des fonctionnaires pour la plupart »analyse Dr André Ouattara, conseiller régional du Tchologo à Politikafrique.info.

Traoré Mamadou, du RDR Boundiali, ne dit pas autre chose et estime que « C’est la preuve  que le Nord n’est pas interdit, en matière  de candidature, aux gens du Sud. Ceux qui veulent y briguer une candidature  sont libres de le faire. Cela devrait donc faire taire cette mauvaise appréciation  qui circule  depuis quelque temps. Mauvaise appréciation  véhiculée  par des ivoiritaires qui s’assument ou qui s’ignorent  » dénonce-t-il.

Le candidat du RHDP pour la sous-préfecture de Ferké, Ouattara Kawéli se réjouit de cette candidature qu’il voit comme « le signe de la démocratie en marche en Côte d’Ivoire ».

« Cette candidature démontre que le Nord accepte les autres fils du pays et Marcellin que j’ai félicité fera campagne paisiblement. Depuis l’annonce de sa candidature, il reçoit des félicitations, c’est la Côte d’Ivoire qui est en marche »assure-t-il.

Selon le vice-président du FPI, Pr Abouo Ndori, « Bah Marcelin  vit à Ferké et travaille à Ferké. S’il est candidat dans la localité, c’est que ça l’intéresse.  Au sud, à Agboville, vous avez des candidats Traoré et Bictogo. Il est normal qu’un Bah soit candidat au Sud  ou comme un Yoro. Votre question est biaisée.  Mais, Bah Marcellin est effectivement le candidat du Fpi à Ferké ».

Ce satisfecit du FPI indique que le vivre ensemble prend socle dans le corpus social ivoirien, un ferment pour la démocratie à laquelle aspire tous les acteurs politiques.

Adam’s Régis SOUAGA
Source : rédaction Politikafrique.info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment