09262017Headline:

Côte d’Ivoire: Fête de la liberté 2017 à Alepé, le COJEP rejoint les «Gbagbo ou rien» et appelle à la mobilisation/malgré l’interdiction d’Affi..

A son invitation, le Congres Panafricain des Jeunes et des Patriotes (COJEP) rejoint le FPI «Gbagbo ou rien» et appelle à la mobilisation en vue de la fête de la liberté 2017 prévue pour se tenir samedi et dimanche à Alepé, apprend KOACI. d’un communiqué.

Signé par son président Agénor Youan Bi, le document du mouvement, différent du parti de Blé Goudé qui porte le même nom, se définissant en «mouvement patriotique et panafricain de soutien au président Laurent Ggagbo» mentionne que ce dernier adopte entièrement le projet de société rassemblé dans la symbolique de cette fête et précise que c’est «avec plaisir» qu’il y participera «totalement».

«Ordre est donné aux membres de toutes les instances et structures du COJEP de participer activement et physiquement à cette fête qui annonce l’arrivée imminente du héros de la lutte panafricaine contre le neo-colonialisme, notre président Laurent GBAGBO.» relève t’on.

«Le COJEP exprime toute sa reconnaissance au Front Populaire Ivoiriens (tendance Gbagbo ou rien, ndlr), parti de lutte qui sait reconnaître les lutteurs dans l’apparente confusion politique causée par la dictature de Ouattara.» souligne par ailleurs Agénor Youan Bi.

L’édition 2017 de la fête commémorative du retour de la Côte d’Ivoire au multipartisme et de la marche résolue vers la démocratie et la conquête de libertés, est placée sous le thème : “le FPI mobilisé pour la libération du président Laurent Gbagbo”.

Alors qu’une procédure lancée par Pascal Affi N’Guessan serait en cours pour l’annulation de la fête, reste à savoir si, avec le COJEP, le FPI  «Gbagbo ou rien» réussira à fêter sa liberté à Alepé.

Amy Touré, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment