07192019Headline:

Côte d’Ivoire/ fête de la liberté à Duékoué : voici pourquoi Laurent Gbagbo,depuis Bruxelles veut s’adresser au peuple Wê

La fête de la liberté les 26 et 27 avril prochains à Duékoué. Cette célébration, initiée depuis le 30 avril 1990, date de la restauration du multipartisme en Côte d’Ivoire, est l’occasion pour les militants et sympathisants du parti de Laurent Gbagbo de célébrer la victoire de la pensée plurielle sur la pensée unique. Ainsi, depuis quelques années, le Front populaire Ivoirien célèbre cette fête dans les villes de l’intérieur.

Après donc Akouré dans le département d’Adzopé en 2017, Gagnoa en 2018, c’est au tour de la ville de Duékoué d’accueillir les festivités de 2019. Cependant le choix de Duékoué revêt un caractère assez spécial. C’est ce qu’a expliqué Justin Koua, 1er secrétaire général adjoint et porte-parole du parti par ailleurs président du comité d’organisation de la fête de la liberté 2019, hier vendredi 19 avril au cours d’un point-presse qu’il a animé au domicile de Gbagbo Laurent à la Riviera Golf.

« La crise dite postélectorale qu’a connue notre pays a causé beaucoup de tort à toute la Côte d’Ivoire. Tous les Ivoiriens ont souffert, mais l’ouest,avec les populations Wê et Dan, en a payé le plus lourd tribut : des villages entiers rasés et rayés de la carte de la Côte d’Ivoire, des terres confisquées, des milliers de personnes déplacées ou contraintes à l’exil dans les pays limitrophes, des centaines de milliers de personnes tuées pour ne pas dire décimées qui n’ont pas eu droit aux sépultures sur les terres de leurs ancêtres. Bref, le tableau des événements postélectoraux à l’Ouest est sombre, ahurissant voire révoltant qui fait de cette région de notre pays, une région martyre. Le peuple Wê, qui a longtemps gémi de douleur dans le silence et dans l’indifférence méprisante des tenants actuels du pouvoir, a droit à la solidarité de leurs frères et sœurs du Front Populaire Ivoirien. Car malgré ces atrocités qu’il a subies, ce peuple est resté fidèle et loyal au Président Laurent Gbagbo et au Front Populaire Ivoirien. C’est ce message de compassion que le FPI va apporter à ses militants, militantes, sympathisants en général, et singulièrement au peuple Wê, en célébrant la 20e édition de la Fête de la Liberté à Duékoué » a dit Justin Koua.

Selon lui, contrairement donc aux autres années, Duékoué a été choisie sur recommandation du Président Gbagbo et en accord avec son ‘’frère jumeau’’, feu le Président Abou Drahamane Sangaré. « Le Front Populaire Ivoirien va à Duekoué pour se recueillir aussi sur les fosses communes dans lesquelles reposent ses militants et les centaines de milliers de citoyens anonymes à qui la chance n’a pas souri dans l’affirmation de leur différence » a tenu à préciser Justin Koua au cours de cette rencontre avec la presse.

Lire sur ivoirsoir

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment