09242017Headline:

Cote d’Ivoire : Fievre Ebola, descente musclée et surprise dans les maquis par les FRCI pusieurs sauces fouillées

sauce fouille

L’alerte donnée par les autorités, depuis le lundi 11 août 2014, dans le cadre de la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola est toujours de mise, surtout dans les villes de l’intérieur.

Ceci a été visible dans la localité de Grand-Lahou situé à 101 km au sud ouest d’Abidjan. En effet, selon des sources sanitaires, le mardi 2 septembre 2014, Dr Sanogo Ousmane, directeur départemental de la Santé de ladite localité, plusieurs éléments de la Police nationale et leurs frères d’armes des Eaux et forêts ont effectué une descente musclée et surprise dans les maquis (restaurants africains, ndlr), afin de vérifier les rumeurs récurrentes sur la consommation de viande de brousse en ces lieux.

Et pendant quatre-vingt et une minutes (de 11H 27 mn à 12H 48mn, ndlr) ces éléments des forces de l’ordre, selon les mêmes sources font passer au peigne fin tous les mets préparés par les tenancières de ces restaurants. Ce sont au total dix maquis qui vont être visités. Ce contrôle inopiné a été marqué par des sensibilisations sur la non consommation et l’interdiction de vente de la viande de brousse.

Ces mesures strictes, observées dans les villes de l’intérieur à Bangolo, Duékoué, Yamoussoukro, Boundiali, Bondoukou… où plusieurs personnes étrangères ont été expulsées sont aussi valables dans le district d’Abidjan. C’est ce qui explique la dénonciation faite par A. Y. un mécanicien-soudeur. Ce dernier a alerté, le mardi 2 septembre 2014, dans l’après midi, les forces de l’ordre de la présence (…)  sur Linfodrome

Soir info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment