08212019Headline:

Côte d’Ivoire/ Formation du Bureau de l’Assemblée nationale: Amadou Soumahoro pris en flagrant délit de fraude. Les détails

Les groupes parlementaires PDCI-RDA, Vox Populi, et Rassemblement ont conjointement animé une conférence de presse, mercredi 24 avril 2019, au cours de laquelle ils ont dénoncé une tentative de « passage en force » du RHDP, dans le processus de formation du bureau de l’Assemblée nationale.

Dans le communiqué lu par l’honorable Yasmina Ouéggnin, la porte-parole de ces trois groupes parlementaires a dénoncé « les dérives autocratiques », qui sont devenues monnaie courante au sein de cette institution, ces derniers temps. Face à cette situation, la députée de Cocody et l’ensemble des groupes parlementaires prennent à témoin l’opinion nationale et internationale sur ces pratiques qui ternissent gravement l’image de l’Institution.

Le Bureau de l’Assemblée nationale a expliqué Yasmina Ouéggnin, est l’organe directeur de l’Institution parlementaire. La composition de cet organe devrait, conformément aux dispositions de l’article 6 alinéa 2 du règlement du Parlement, refléter de la configuration politique de l’Assemblée nationale ». « C’est sur le fondement de ces règles que les Groupes parlementaires sont représentés au sein du Bureau de l’Assemblée nationale proportionnellement à leur effectif », a-t-elle précisé.

Selon elle, cette disposition règlementaire semble se heurter à la compréhension du successeur de Guillaume Soro. Qui s’obstinerait à s’adjuger au nom du groupe parlementaire RHDP, 85% des sièges du Bureau de l’Institution. « Nous sommes fatigués de ces violations incessantes, sans discontinues de notre constitution de nos règlements, de nos loi », a-t-elle dénoncé.

A sa suite, le Pr Maurice Kakou Guikahué, président du Groupe parlementaire PDCI-RDA a expliqué que depuis l’avènement du multipartisme en Côte d’Ivoire, en 1990, la répartition des sièges au sein du Bureau de l’Assemblée nationale a toujours été faites en fonction du poids des Groupes parlementaires représenté au sein de l’Institution. « Unis, nous représentons 37% du poids de l’assemblée donc nous revendiquons le ratio de siège qui nous revient. Ce n’est pas un don nous ne que quémandons pas, c’est un droit », a-t-il revendiqué.

Lire sur linfodrome

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment