09262017Headline:

Côte d’Ivoire: FPI /La police disperse à gaz lacrymogène une manifestation/ camp Gbagbo à Divo

fpi meeting gazes2

La police disperse une manifestation d’un camp du parti de Gbagbo à Divo

La police ivoirienne a dispersé samedi matin à l’aide de gaz lacrymogène une manifestation d’un camp du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) conduit par Abou Rahamane Sangaré à Divo (centre-ouest), dont la marraine était Marie-Odette Lorougnon, une cadre du parti, a appris ALERTE INFO auprès des témoins.

La cérémonie a été perturbée après qu’un mandataire « désigné » par Pascal Affi N’Guessan, le président du FPI, a déposé un courrier auprès du préfet » de Daloa (191 Km au Nord-ouest d’Abidjan), stipulant que son camp « était le seul » reconnu, a expliqué Abraham Diéti, responsable de la jeunesse du FPI dirigé par M. Sangaré.

Le meeting qui était prévue pour se tenir à la « Place Eldorado » de Divo, n’a pu se l’heure indiquée après qu’une dizaine d’éléments de la police a dispersé à l’aide de gaz lacrymogène des militants, selon les organisateurs de la cérémonie en « hommage aux martyrs » du parti, qui évoquent cinq blessés.

« Nous sommes déçus », a commenté M. Diéti, pour qui M. Affi, chef du parti de Gbagbo, reconnu par les autorités ivoiriennes, « démontre » ainsi ses « accointances avec le pouvoir ».

La manifestation a finalement débuté vers 14H00 GMT, selon les organisateurs.

Depuis plusieurs mois deux camps du Front populaire ivoirien s’affrontent pour le contrôle du parti.

Le leader du FPI, Affi N’Guessan, est officiellement le « seul interlocuteur » du gouvernement. Ses opposants internes dénoncent « ses accointances » avec le pouvoir.

EFI

Alerte info/

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment