07242017Headline:

Côte-d’Ivoire /FPI (tendance Affi)« ralliement au Rdr »: Ces propos d’Augustin Komoé qui dérange la galaxie Gbagbo

augustin kouadio comoe

Ces propos d’Augustin Komoé qui ébranlent la galaxie Gbagbo

L’ancien ministre des Mines et de l’Energie sous Laurent Gbagbo et actuel vice-président du Fpi (tendance Affi) chargé de la veille stratégique, Augustin Kouadio Komoé a fait la une du quotidien ivoirien proche de Guillaume Soro et du Rdr au pouvoir ‘’Nord Sud Quotidien’’, ce weekend. « Nous pouvons nous allier au Rdr – en politique, il n’y a pas d’alliance contre-nature ». Ces propos en manchette du journal ont surpris plus d’un au sein de la galaxie Gbagbo qui n’en finit pas de brocarder le baron du Fpi, ancien ministre et ex-exilé du Ghana.

Beaucoup de ceux qui l’ont attaqué sur les réseaux sociaux n’ont pas tous lu l’article et ont simplement joué les titrologues comme on le dit en Côte d’Ivoire.
Connectionivoirienne a pu se procurer le journal et reproduit ici les propos tenus par M. Komoé à la question de notre consœur Adelaïde Konin : « Certains observateurs évoquent une alliance entre le Fpi tendance Affi et le Rdr. Vous y croyez ? »

Augustin Komoé : Un tel projet n’existe pas à ce jour. Cela dit, en politique, il n’y a pas d’alliance contre-nature, comme on a coutume de le dire et de le vivre. Je dois rappeler que ces deux partis ont déjà été en alliance. Le Front républicain a existé et a été l’acteur principal du boycott actif de 1995. Et il n’est pas exclu que le Fpi s’allie à une force politique quelconque, pourvu que nous soyons d’accord sur les objectifs d’une telle alliance qui doit servir la cause de la Côte d’Ivoire. Nous pouvons nous allier au Rdr qui est un parti légalement constitué, à condition que ce parti mette en avant l’intérêt national et respecte les règles du jeu démocratique. Même s’il a fait beaucoup de mal à la Côte d’Ivoire et au Fpi en particulier, par sa tendance à la violence et à l’exacerbation des tensions sociales. Je dois rappeler également qu’au plus fort de la rébellion, le Fpi a tendu la main au Rdr en l’associant à la gestion de l’Etat au plus haut niveau, notamment dans les gouvernements successifs du président Gbagbo de 2002 à 2010. Une telle collaboration n’a pas été inutile même si cela n’a pas empêché la crise que nous avons connue. Pour l’heure, nous travaillons à renforcer l’Alliance des forces démocratiques (Afd) qui est une plateforme de plus d’une douzaine de partis politiques. Mais nous n’excluons pas de créer les conditions d’un rapprochement et donc d’une alliance avec d’autres forces politiques nationales.

SD à Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment