10242017Headline:

Côte d’Ivoire-FRCI: Grand malaise dans l’armée…la grogne s’amplifie/ce qui se passe

frci bataillon

Côte d’Ivoire-FRCI: Grand malaise dans l’armée…la grogne s’amplifie

L’ambiance qui règne actuellement au sein des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI) n’est pas du goût de nombreux soldats. Attribution arbitraire des grades, non-paiement des primes de mission, favoritisme… C’est ce qui ressort de notre entretien avec l’un des soldats en fonction au nouveau camp d’Akouédo (Abidjan) mais qui a souhaité garder l’anonymat. Il dénonce le favoritisme qui prévaut en ce moment au sein même du camp « On établit les programmes selon la tête du militaire. Lorsqu’il y a des missions à faire avec à la clé des primes, les officiers envoient leurs bons-petits», révèle-t-il. Les missions fructueuses sont réservées aux protégés des officiers et les missions à risque pour les autres comme les missions aux frontières du pays. Il dénonce également la complaisance qui existe dans l’attribution des baux. Une catégorie de militaires y ont droit tandis que d’autres n’y ont pas droits. « Nos salaires sont petits. Ils n’atteignent pas la somme de 150.000 Francs, si tu dois payer les frais de loyer, la scolarité des enfants et autres, c’est difficile. Pourtant, le chef de l’Etat nous a promis les baux.». Il ne s’arrête pas là. Les concours professionnels pour évoluer dans la corporation sont des nids de corruption et des moyens d’enrichissement pour nos officiers. « Beaucoup d’entre nous avons été recalé pour le concours d’officier pourtant d’autres avec des grades en dessous ont été admis dans des conditions assez bizarres ». Parfois, c’est une note officielle d’un officier général, c’est-à-dire un général, qui demande qu’une soldate soit promue à un grade supérieur. C’est ainsi que fonctionne actuellement l’armée ivoirienne. Le soldat avoue sa déception devant cette manière de gérer la grande muette qui va vers la déchéance.

Pierre Alain

.africanewsquick

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment