10312020Headline:

Côte-d’Ivoire FRCI: Un Commandant Frci enlevé, un soldat tué dans l’attaque

Tracteur-commandant frci

Abidjan: Un commandant militaire enlevé à son domicile, un soldat tué dans l’attaque
Près de 200 hommes lourdement armés ont enlevé vendredi vers 02H00 GMT un commandant des Forces républicaines de Côte d’Ivoire (FRCI, militaire) Salif Traoré dit “Tracteur“, à la suite d’une attaque dans sa villa à Cocody (nord Abidjan), faisant un mort, a appris Alerte-info
Les individus encagoulés, tout de noir vêtus, ont attaqué entre 01H et 02H00GMT la résidence du commandant Salif Traoré, le chef des FRCI à Abidjan, située à environ 150 m du commissariat du 30e arrondissement, ont confié des militaires à Alerte Info.
Ces hommes armés ont saccagé la villa de ″Tracteur″ et emporté des ordinateurs, a indiqué Adama Traoré, frère de l’officier militaire, qui affirme qu’au moins 25 autres personnes ont été également ″enlevées.″

Mécontents, les éléments du commandant ″Tracteur″ ont manifesté bruyamment dans les rues de Cocody-Attoban, en tirant en l’air vers 08H00 GMT, créant une psychose au sein de la population.
Vers 10H00 GMT, le Centre de coordination des opérations décisionnelles (CCDO), une unité spéciale de sécurité et des policiers du commissariat du 30e arrondissement ont réussi à freiner les ardeurs des manifestants, après des échauffourées.
En début d’après midi, un renfort des forces de sécurité a été dépêché sur place. Trois cargos de militaires, cinq pick-up du CCDO et des soldats de la mission onusienne étaient visibles dans le secteur du 30e arrondissement, non loin de la villa du commandant « Tracteur ».
Présent sur les lieux, Le Lieutenant-Colonel des FRCI d’Abobo (nord Abidjan) Koné Gaoussou dit Jah Gao, a appelé les manifestants au calme et à la retenue après s’être imprégné de la situation.
“Nous ne savons pas pourquoi mon frère (le commandant Tracteur) a été enlevé. Pour le moment nous sommes calmes. On verra après“, a affirmé Adama Traoré.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles