11242017Headline:

Côte d’Ivoire- Fresco: A 2 jours de la fin des jeux de la francophonie des assaillants s’emparent de la gendarmerie de la ville de Fresco

Les assaillants qui ont attaqué la ville de Fresco ont réussi à s’emparer de la brigade de la gendarmerie. Ils ont pillé les locaux. Les assaillants lourdement armés ont fait plier l’échine aux gendarmes qui n’avaient seulement de quelques kalachnikovs.

Qu’est-ce qui se passe à Fresco ? On ne sait pas encore. Seulement des habitants de la ville nous signalent des tirs nourris. Des tirs qui ont commencé à la tombée de la nuit sans qu’on sache qui tire sur qui. Et aussi pourquoi ça tire. Ces types d’attaques commencent à devenir récurrents en Côte d’Ivoire. Après la base du Ccdo, de la Bae, de l’école de police et de deux commissariats de Yopougon ( 16e et 17 e), la brigade de gendarmerie d’Azaguié la semaine dernière, c’est fresco qui vit le ballet des armes lourdes.

Les tirs se poursuivent, la gendarmerie prise d’assaut Les tirs continuent de se faire entendre à Fresco, la ville chère à Alain Lobognon. Les assaillants visent en ce moment la brigade de la gendarmerie de la ville. Comme à Azaguié, ce sont sur les gendarmes que s’est déportée leur furie. La brigade essuie en ce moment des tirs bien nourris.

Apr.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment