10282020Headline:

Côte d’Ivoire: “Gbagbo a été en erreur mais c’est un frère” Ouattara

Le président ivoirien Alassane Ouattara a parlé de la situation de Laurent Gbagbo dans un entretien qu’il a accordé à Paris Match. Il a indiqué que ce dernier était un frère qui s’est quelque peu égaré mais que dès que la CPI le permettrait, ce dernier rentrera en Côte d’Ivoire.
Laurent Gbagbo « a commis des erreurs mais c’est un frère, et un ancien président », a déclaré Ouattara. « La Côte d’Ivoire reste son pays. Il faut attendre le verdict en appel devant la CPI, car pour l’instant il est en liberté sous condition. Ensuite, des dispositions seront prises quant à son retour, sachant qu’il est condamné à vingt ans de réclusion pour crimes économiques », a-t-il déclaré.

Cette déclaration intervient après que l’ancien président s’est vu presque refuser l’attribution de passeport alors qu’il a introduit une demande à la représentation ivoirienne à Bruxelles en Belgique. Gbagbo réside dans ce pays depuis son acquittement et sa libération sous condition par la CPI.

Certaines des restrictions ont été levées par la même Cour, ce qui normalement devrait permettre au Woody de Mama de rentrer chez lui. Mais depuis, rien ne montre que cela arrivera avant la présidentielle d’octobre en Côte d’Ivoire.

“Les candidatures de Soro et Gbagbo relèvent de la provocation”.

Si pour Guillaume Soro, la candidature de Alassane Ouattara est une « fraude à la Constitution », l’ancien directeur général adjoint du FMI pense que « la place de Soro n’est pas dans la campagne électorale mais en prison ». Pour Alassane Ouattara, “les candidatures de Soro et Gbagbo relèvent de la provocation”.

Melv Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles