12142018Headline:

Côte d’Ivoire: Gon Coulibaly, Guillaume Soro, Hamed Bakayoko, qui succédera à Alassane Ouattara ? La question reste posée!

Depuis l’annonce de sa retraite politique définitive en 2020, Alassane Ouattara a lancé sa succession. Il y a dans son propre camp trois personnalités, notamment Amadou Gon Coulibaly, Guillaume Soro et Hamed Bakayoko, qui pourraient être dans le starting-block en 2020.
Transférer le pouvoir à une nouvelle génération en 2020, tel est l’engagement pris par Alassane Ouattara lors de l’Assemblée générale constitutive du Parti unifié à la mi-juillet dernier. Mais qui sera cette personnalité privilégiée en qui le Président ivoirien placera sa confiance pour poursuivre son œuvre de conduire la Côte d’Ivoire vers l’émergence ? Suivant les pronostics affichés à la rue Lepic, trois noms se dégagent pour succéder à ADO.

Il y a tout d’abord le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Homme de confiance du Président, l’ancien maire de Korhogo a la réputation d’être très influent auprès du locataire du Palais d’Abidjan. A 59 ans révolus, l’homme a été de tous les combats du Rassemblement des républicains (RDR) depuis sa création en 1994. C’est à juste titre que son nom est lié à cette succession. Et le Président Ouattara n’y verrait aucun inconvénient.

Le Président de l’Assemblée nationale Guillaume Kigbafori Soro nourrit également des ambitions présidentielles. Même s’il ne le dit pas expressément, ses proches ne cessent de l’inciter à rompre d’avec le camp présidentiel pour déclarer sa candidature en 2020. En froid avec le parti au pouvoir, dont il est l’un des vice-présidents chargé de la région du Tchologo, le chef du Parlement s’est vu intimer l’ordre par le président du Parti unifié RHDP de prendre position, et ce, dans la première semaine du mois de novembre.

Quant à Hamed Bakayoko, il jouit d’une confiance totale du Président Alassane Ouattara. Le ministre de la Défense a d’ailleurs été parachuté, selon ses propres termes, par le chef de l’Exécutif ivoirien pour être candidat aux Municipales dans la commune d’Abobo. Le seul ministre d’Etat du gouvernement réussit ainsi un test qui pourrait le préparer à des échéances à un niveau beaucoup plus élevé.

Le Magazine Jeune Afrique révèle que le Président de la République a lancé, lors d’un discours : « Toi, toi et toi, vous pourrez tous vous porter candidat! », s’adressant aux trois personnalités ci-dessus mentionnées. Une primaire s’impose cependant au sein du camp présidentiel pour désigner celui qui sera investi de cette mission. En attendant, ces trois personnalités ne manquent pas de s’empoigner par moment.

Mais la tâche est loin d’être aisée dans la mesure où Henri Konan Bédié a également annoncé un candidat du PDCI à la Présidentielle de 2020. Les deux tendances du FPI ont d’ores et déjà affiché leur intention d’être dans la course au fauteuil présidentiel en Côte d’Ivoire.

Le combat semble donc très ouvert, et les potentiels candidats ne cessent de fourbir leurs armes pour remporter ce scrutin à haut risque.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment