04262019Headline:

Côte d’Ivoire: Gon Coulibaly, se dit totalement ignorant, quant au départ de Ahoussou Jeannot de la présidence du Sénat

Jeudi 21 Mars 2019 -Le Premier ministre a informé la presse ce jour qu’il n’a pas « appris de rumeurs sur le départ de Ahoussou Jeannot de la présidence du Sénat ».
Amadou Gon Coulibaly a également révélé que Ahoussou Kouadio Jeannot était présent lors de la création du RHDP.

«Je n’ai pas d’information personnelle qui permet de mettre en doute, son engagement par rapport au grand projet de rassemblement des ivoiriens, » a précisé, le Chef du gouvernement ivoirien.

Tout en refusant de commenter la rumeur du départ de ce cadre du PDCI très proche de Bédié de la présidence du Sénat, Amadou Gon Coulibaly prévient.

«Mais ceci étant, j’ai la conviction qu’à un moment donné, toutes les institutions de la république, c’est une question de cohérence, auront à leur tête des personnes qui sont en parfaite collaboration avec la majorité, » a-t-il déclaré.

Depuis sa création, le Sénat ivoirien ne fonctionne toujours pas. S’appuyant sur la Constitution de 2016, le Premier ministre donne les raisons du non fonctionnement de cette institution et fait également des précisions.

«Dans la constitution de 2016, il a été indiqué que tant que le Sénat ne sera pas mis en place de manière définitive, ses prérogatives du seront dévolues à l’Assemblée nationale et le pays restera toujours avec une chambre, » a-t-il mentionné.

«Il se trouve qu’à la date d’aujourd’hui, tous les organes du Sénat ne sont pas encore en place, notamment, le bureau, les commissions. Tous ces éléments sont nécessaires pour faire fonctionner notre Sénat en tant que chambre parlementaire, » a ajouté Gon Coulibaly.

Le Premier ministre a expliqué que pour éviter un blocage, il avait été prévu dans la Constitution, en attendant la mise en place définitive du Sénat, que l’Assemblée nationale continuerait à exercer la plénitude des fonctions parlementaires.

«C’est cet article de la Constitution qui est mis en œuvre. C’était prévu dans la Constitution nous espérons que assez rapidement pour la session d’avril que toutes…

Lire la suite sur ivoiretimes

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment