12062016Headline:

Côte d’Ivoire/ Grève des fonctionnaires – Le chef de l’Etat en colère : Ouattara prévient et met en garde les grévistes

ouattara 1

La grève observée, en Côte d’Ivoire, par des fonctionnaires depuis le début de la semaine a visiblement pris une autre tournure. Le chef de l’Etat s’en est mêlé. Alassane Ouattara a déclaré que la loi sera appliquée « intégralement” à l’égard des grévistes. Il a qualifié ces grèves d’«illégales», ce vendredi 11 novembre au palais présidentiel à Abidjan.

Le président Alassane Ouattara a profité de la cérémonie de remise officielle du rapport 2015 de la Commission nationale des droits de l’homme de Côte d’Ivoire (CNDHCI), pour mettre en garde les fonctionnaires en grève.  Il a dit : «  Ces grèves sont illégales, la loi sera appliquée de manière intégrale comme je l’avais déjà dit le 1er mai ».

“Les enfants de Côte d’Ivoire ont le droit d’aller à l’école et il y a des règles et des procédures à respecter pour aller en grève”, a ajouté Ouattara. Il a rappelé par la suite que c’est en 1992, alors qu’il était Premier ministre, qu’il a défini avec les syndicats ces procédures.

Dans son rapport 2015, la présidente de la CNDHCI a évoqué les “nombreuses grèves qui ont perturbé l’année académique, note-on.

Selon APA, la plateforme des organisations professionnelles du secteur public, une faîtière revendiquant 50 syndicats, a lancé une grève de 72 heures de mardi à jeudi, pour protester contre la réforme de la retraite qui induit une réduction de la pension de retraite, tout en revendiquant également le paiement d’un présumé stock d’arriérés de 243 milliards de francs CFA. Dans le même temps, une centrale syndicale d’enseignants du primaire a entamé une grève de 5 jours, lundi, pour les mêmes revendications.
Christ Boli

imatin

 

 

 

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment