08212019Headline:

Côte d’Ivoire/ Guerre au FPI: quelque chose de grave s’est passé aujourd’hui entre Koné Ladio Issa et Assoa Adou

C’est un secret de polichinelle que le Front Populaire Ivoirien fondé par Laurent Gbagbo, traverse une crise en son sein. Entre le fondateur et Affi N’Guessan qui préside une aile du parti, une sorte de guerre s’est installée. Mais la guéguerre s’est rependue et la fièvre a attaqué les partisans des deux personnalités.
Si entre Laurent Gbagbo et Pascal Affi N’Guessan, les choses vont mal, entre les personnalités de leur entourage, ça ne va pas mieux non plus. Allié de Affi N’Guessan, Koné Ladio Issa dit Sankara, s’en prend frontalement au bras droit de Gbagbo Assoa Adou, mettant en doute sa loyauté envers son patron. Dans un post sur les réseaux sociaux, Ladio Issa revient sur des événements qui se seraient déroulés dans les années 90, au tout début du multipartisme, où il a quitté le FPI pour rejoindre le PIT de Francis Wodié. Pour justifier son départ, Adou, selon Ladio, a indiqué que Gbagbo avait trahi ses camarades de l’opposition en violant le mot d’ordre de boycott pour se présenter contre Félix Houphouët-Boigny à la Présidentielle de 1990.

« L’embryon du FPI a été conçu dans ma chambre d’étudiant à Strasbourg en France. J’ai vite constaté que Laurent Gbagbo manipulait plusieurs camarades. J’ai quitté le groupe, et je me suis rapproché de Wodié qui me semblait plus fiable. Je n’ai pas eu tort. Aujourd’hui où la plateforme de la gauche décide de ne pas aller à des élections perdues d’avance, Gbagbo y va seul. Il n’est pas fiable », a écrit Koné Ladio Issa (pro-Affi), relayant des propos de Adou, avant d’ajouter : « C’est le même Assoa Adou qui parle aujourd’hui de Gbagbo. »

Lire sur beniwebtv

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment