06202024Headline:

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro salue les qualités d’épouse modèle d’Henriette Bédié

Dès les premières heures de l’annonce du décès d’Henri Konan Bédié, Guillaume Soro n’a pas hésité rendre hommage à son parrain. Au moment où se tiennent les obsèques de l’ex-président ivoirien, le fondateur de GPS (Générations et peuples solidaires) à une pensée pour sa veuve Henriette Bédié.
Guillaume Kigbafori Soro était très proche de feu Henri Konan Bédié (HKB) qu’il appelait affectueusement son parrain. L’ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire se trouve en exil quand l’ex-chef d’État décède. À l’instar de plusieurs personnalités ivoiriennes, Guillaume Soro a rendu un hommage à celui que l’on surnommait « N’zuéba ».

Les obsèques de Bédié se tiennent du 19 mai au 1er juin 2024. Pendant cette période, le patron de GPS a une forte pensée pour la veuve Henriette Konan Bédié. « C’est avec une profonde émotion que je prends ma plume pour vous adresser cette lettre en ces moments difficiles, suite au décès de votre époux bien-aimé, l’ancien Président Henri Konan Bédié, mon parrain. Sa disparition, aussi inattendue que soudaine, représente une perte immense pour la Côte d’Ivoire, mais aussi pour vous, qui avez su être une épouse modèle et une figure exemplaire à ses côtés tout au long de vos 66 années de mariage », a indiqué Soro dans un message publié sur son compte X.

L’ex-Premier ministre d’Alassane Ouattara a tenu à rendre saluer Henriette Bédié, « une épouse modèle ». « Votre histoire avec le Président Bédié est une véritable leçon d’amour et de dévouement. À l’âge de 19 ans, vous avez dit « oui » à cet homme qui deviendrait le Président de la République, et dès lors, vous avez été à ses côtés, l’accompagnant à chaque étape de sa vie et partageant avec lui les hauts et les bas de son parcours exceptionnel », s’est souvenu le chef de file des soroistes.

Il n’a pas manqué d’évoquer le soutien indéfectible de Mme Bédié à l’endroit du « Sphinx de Daoukro ». « Vous avez été sa compagne fidèle, sa conseillère, son soutien indéfectible dans les moments de triomphe comme dans les périodes de difficulté », a témoigné Guillaume Soro.

Guillaume Soro, toujours en exil, a regretté de ne pas assister aux obsèques de son parrain. « Le Président Bédié, qui n’a jamais mesuré son affection, tenait à ce que je sois présent, près de son cercueil à côté des siens, le jour où il quitterait la terre des hommes. Les circonstances de la vie et le destin qui m’est imposé m’empêchent de réaliser ce vœu si cher à nous deux. De mon lieu d’exil, je me tiens en pensée et en prières à vos côtés pour ce passage du grand homme dans l’immortalité », a-t-il déclaré.

What Next?

Related Articles