12062021Headline:

Côte d’Ivoire: Guillaume Soro sous pression. Ce que Ouattara demande

« Où est Soro même ? Où se trouve t-il ? Qu’est ce qu’il prépare encore ? En étant en France, on pouvait facilement le localiser et suivre ses moindres gestes grâce aux renseignements généraux français. Mais hors de la France, nous ne contrôlons pas ses mouvements. Et ça nous empêche de dormir car petit là est dangereux quand il est dans la clandestinité ».

Voici les propos de certains clients du Restaurant, proches de leur gourou, qui m’ont été rapportés hier. Et celui qui m’a rapporté ces propos, qui est un ami du Restaurant, me dit ceci. « Frère Traoré, pardon, dis à ton gars d’avoir pitié du vieux. Dis lui de cesser d’aggraver sa sciatique. Car quand il est stressé comme ça, les douleurs dues à sa sciatique s’intensifient.

Pardon frère Traoré, dis à ton gars de venir demander pardon aux vieux, même si nous même savons qu’il a raison et qu’il n’a rien fait ,afin de ne pas précipiter la mort du vieux. « Moi de lui répondre « Astafroulaye! Je touche du bois.

Que Dieu éloigne la mort le plus loin possible du vieux. Nous sommes en palabre avec lui mais nous ne souhaitons pas sa mort. Le vieux connaît l’enfant là. Il fait exprès de ne pas le connaître. Sinon, il le connaît tchô! Mon gars ne demandera pas pardon à ton vieux si c’est ce qu’il recherche. Mon gars est un homme digne et un homme d’honneur.

Ton vieux a décidé de lui faire porter l’habit de la clandestinité. Je t’informe que c’est dans cette posture qu’il est très dangereux. Ton vieux est en train de pousser mon gars à faire ce qu’il n’a pas envie de faire. Ton vieux est en train de mettre dos au mur mon gars. Et s’il lui donne des coups de poings violents pour se défendre, ne venez pas dire qu’il a frappé votre vieux. Quand un vieux se bat avec un enfant, si l’enfant le frappe, les gens diront qu’il est un vieux con.

S’il frappe l’enfant, les gens diront qu’il est un vieux con. Dans tous les cas, les gens traiteront le vieux de vieux con. Cela fait allusion à l’allégorie du vieux et de la calebasse que Guillaume Soro a racontée en Janvier 2019 à Ferké. Dis à ton vieux de cesser de se faire humilier en se battant avec Tienigbanani.

Il n’a pas besoin de se faire passer pour un dur devant vous ses supporters. Il se fait du mal en se comportant ainsi avec mon gars. Il montre au monde entier quel type de gouvernant il est. Je t’informe que mon gars gagnera cette bataille.

Comment et quand? Je ne saurais te le dire. Mais il gagnera cette bataille. Il a promis faire asseoir ton vieux pour lui donner des conseils. Et il le fera. Pour éviter une telle humiliation, dis à ton vieux de faire comme Houphouët l’a fait avec Gbagbo. Il a envoyé des émissaires vers lui, en bon Chef d’Etat, pour mettre fin à son exil en France.

Cela va le grandir et donner une image de lui différente. Mais si vous me demandez de dire à mon gars de demander pardon à votre vieux parce qu’il est l’enfant, vous avez joué bidé. Je vous ai dit de sortir de ce paternalisme débridé qui nous met en retard. Bonne journée cher frère et que Dieu nous garde.

Avec Yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles