04122021Headline:

Côte d’Ivoire: Hamed Bakayoko se rend à Bruxelles. Les circonstances de son déplacement

Ça chauffe dans le marigot politique. Comme au Sport. La chanteuse Adèle Lahoré de Lagoguhé dans la sous-préfecture de Daloa, que je prends énormément de plaisir à écouter ces dernières semaines, dit, dans l’une de ses chansons, « où vais-je me mettre? Ou vais-je me sentir à l’aise? ». Vraiment… Avec les chiffres-Covid19 qui n’arrêtent pas de grimper!

Je continue de suivre les traces du premier ministre ivoirien en France. Le frère est un expert en brouillage de pistes et de réseaux. Hambak a quitté Abidjan le jeudi 7 janvier 2020 par un vol régulier. Officiellement « pour se reposer ». Mes quiconque dans le même avion m’ont alerté que le premier de nos ministres et ministre de la Défense était en classe business en compagnie de son épouse. Les réseaux à Paris m’annoncent eux, des rencontres officieuses. Dont l’une, d’une extrême importance pour la réconciliation nationale. « rencontre secrète avec le Bruxellois »

Une piste qui rend plausible la thèse, le 6 janvier 2021, des émissaires du Bruxellois avaient échangé avec le premier ministre. « Ensemble, nous avons discuté des dispositions pratiques pour son retour en Côte d’Ivoire. », avait écrit le PM sur son compte twitter.

À Abidjan, pendant ce temps, ça bouillonne dans les État-Majors des partis politiques. Tout le monde a en tête, la date du 6 mars 2021. Date des législatives. Dans le camp de ton camarade, les tensions, les frustrations, les intrigues sont au menu. Un jeune cadre, offusqué par l’attitude de la direction de son parti, étouffe ou presque: « ce sont des sorciers. Nous irons en Indépendants. ». Un autre est plus formel: « Pour les candidatures c’est le dernier jour des médiations internes ( le dimanche 10 janvier 2021). il aura beaucoup de candidats indépendants proches du RHDP. ».

L’Opposition n’avait pas participé à la présidentielle. Cette fois, elle est dans les starting-blocks. Mais dans quel état? Selon des informations crédibles, elle a travaillé pour mettre en place des listes communes dans les différentes circonscriptions électorales. Sauf que le Front n’est pas totalement soudé. Le porte-parole du groupement des partis de l’Opposition (PIT, USD, RPCI, PCRCI, GPS, AGIR, FDC) dit une conférence de presse ce lundi 11 janvier 2021. « pour dire notre refus, de nous associer à ce dialogue sans conditions avec le Pouvoir et de participer à des élections législatives faussées d’avance. ».

Dans le milieu des Renseignements, les spécialistes parlent « de nombreux incidents de sécurité autour de ton camarade. ». Pour ne pas dire autre chose. Des interpellations ont eu lieu à la mi-décembre 2020. Une dizaine de personnes (civiles et militaires), dans le cadre de la procédure en cours, sont internées à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan.

Operanews

Comments

comments

What Next?

Recent Articles