07032020Headline:

Côte d’Ivoire: Hubert Oulaye invite les militants du FPI à préparer le retour de Gbagbo au Palais présidentiel

Hubert Oulaye était le 2 juin 2020, du côté de Bingerville où avec Emile Guiriéoulou, ils ont célébré la levée des restrictions à la liberté de Gbagbo.

« Gbagbo est libre. Et si Gbagbo est libéré, ce sont le Cavally et le Guémon qui sont libérés, c’est le peuple Wê qui est libéré. Et nous devons nous réjouir, le frère le ministre Guiriéoulou a dit : Venez pour qu’on se réjouisse. Je vais vous montrer ma maison, elle n’est pas achevée, mais venez. Et nous sommes là. Je voudrais lui dire merci pour l’occasion qu’il nous donne de nous retrouver pour nous « enjailler » comme disent les Ivoiriens.

Oui, nous peuple Wê, nous devons nous réjouir. Nous avons tellement de raisons… Pourquoi on nous a tués ? N’est-ce pas pour lui ? C’est pour Gbagbo ! Gbagbo étant là-bas, au loin, dans sa souffrance, a continué à penser au peuple Wê. Et il a mis en mission son frère jumeau, Sangaré Aboudrahamane, il dit va voir mes parents Wê, comment ils se portent. Et il est venu et a écouté. Le peuple Wê a souffert mais le peuple Wê est resté digne. Le peuple Wê attend Gbagbo. Et l’information lui a été donnée. Et il a dit ceci : à vous les cadres du pays Wê, réfléchissez, asseyez-vous et préparez-moi le discours que je vais prononcer sur le drame du pays Wê à mon arrivée.

Quel est l’autre dirigeant ivoirien, qui, un seul jour même a parlé du pays Wê, et cela depuis 1960 ? Ceux qui sont là, ne connaissent même pas la route qui va là-bas. Donc qui est libéré ? C’est nous qui sommes libérés… Donc chers parents, nous aurons des occasions de nous retrouver, puisque Gbagbo est en route. On dit est-ce qu’ils vont le laisser venir ici ? Mais est-ce qu’ils ont les moyens de l’empêcher de venir chez lui ? Qui l’a envoyé à La Haye ? C’est lui-même qui s’est réveillé un matin pour aller là-bas ? N’est-ce pas eux qui sont venus le chercher ? Ils sont venus le chercher, ils l’ont amené, ils disent qu’il n’a rien fait, n’est-ce pas eux qui doivent le ramener ? Tranquillisez-vous !

La seule chose que Gbagbo demande aujourd’hui, c’est d’aller sur le terrain pour mettre fin au pouvoir qui opprime les Ivoiriens. Gbagbo arrive, préparez son retour au Palais présidentiel. C’est la seule chose que je vous direz aujourd’hui. Merci à tous. Que Dieu nous bénisse et que nous soyons tous à l’aéroports dans quelques mois, dans quelques semaines ou dans quelques jours ».

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Related Articles