11182017Headline:

Côte d’Ivoire: Huit personnes arrêtées dont deux civiles dans les attaques de Fresco, Azaguié et l’école de police

 
Le bilan desattaques perpétrées à l’école de police, à la brigade de gendarmerie d’Azaguié et à Fresco a été établi ce jour en Conseil des ministres.

Le porte-parole du Gouvernement, Bruno Nabagné Koné a donné l’information à la presse à l’occasion d’une conférence de presse, où il a affirmé que huit personnes directement impliquées dans cesattaques ont été mis aux arrêts.

«Huit véhicules arrachés retrouvés plus tard, les enquêtes diligentées ont permis de mettre aux arrêts à ce jour, huitpersonnes directement impliquées dans ces attaques dont six militaires etdeux Search deux civiles, » a déclaré le porte-parole du Gouvernement.
Bruno Koné a également indiqué que les assaillants ont emporté des sommes d’argent dans les Trésors d’Azaguié et de Fresco ainsi que dans une société privé.
«Lors de ces trois attaques, ces individus ont visé principalement les symboles des forces de défense et de sécurité, des institutions financières ont été également visées et visitées dans certains cas. Le bilan combiné de ces attaques se présente comme suite, un militaire blessé et un autre tué à l’école de police, un gendarme blessé à Fresco, des armes et des munitions emportées récupérées plus tard par les forces de sécurité. Des sommes d’argent prises dans les agences du Trésor d’Azaguié et de Fresco ainsi que dans une société privée à Azaguié, » a-t-il précisé.
Selon lui, en tirant les leçons de ces attaques et le mode opératoire des assaillants, des mesures sécuritaires ont été prises et mises en œuvre, notamment la mise en éveil permanente des troupes et l’anticipation desattaques Searchattaques par une intensification des renseignements.
Il a soutenu que les enquêtes se poursuivent à l’effet de traduire devant les tribunaux, tous les autres auteurs et complices de ces actes hautement criminels.
Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi de programmation militaire, plusieurs formations ont été programmées, en vue du renforcement des capacités opérationnelles des forces, pour leur permettre de remplir plus efficacement leur mission.
Le ministre de la Communication a annoncé que 1462 éléments des forces armées de Côte d’Ivoire ont été formés récemment ou en cours de formation au Maroc et a déclaré qu’à ce jour la situation est calme sur l’ensemble du territoire national.
Rappelons enfin que dans la nuit du mercredi 19 au 20 juillet 2017, aux environs de 22 heures, l’école nationale de police a été attaquée par des individus armés. A Azaguié, la Brigade de gendarmerie a fait l’objet d’une attaque dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22, et le vendredi 28 juillet, aux environs de 22 heures, la ville deFresco SearchFresco a subi à son tour, une attaque.
Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment