07212024Headline:

Côte d’Ivoire : “Il faut absolument éviter à la Côte d’Ivoire une autre crise post-électorale” ( Alassane Ouattara)

Pour le président Alassane Ouattara, il faut éviter à tout prix que la Côte d’Ivoire plonge à nouveau dans un chaos comme en 2011.
La Côte d’Ivoire traverse une période sensible. L’élection présidentielle est fixée au dimanche 31 octobre 2020 et ne connaitra que la participation de quatre candidats, dont Alassane Ouattara, candidat pour une troisième fois. L’opposition qui juge illégale la candidature du président sortant, appelle à la désobéissance civile. Guillaume Soro, l’un des figures de proue de l’opposition ivoirienne, a même promis de “brûler” le pays”, suite à sa radiation de la course électorale par le conseil constitutionnel

Des manifestations contre la candidature de Ouattara ont maintes fois été enregistrées dans le pays, faisant plusieurs morts et des blessés. Mais le chef de l’Etat, arriviste semble-t-il, n’est pas prêt à renoncer à sa candidature. Et, de ce fait, se dit prêt à répondre à toute forme d’adversité; mais par dessus tout, préserver la nation ivoirienne de toute crise qui pourrait lui être fatale. “Il faut absolument éviter à la Côte d’Ivoire une autre crise post-électorale”, a-t-il déclaré jeudi 1er octobre 2020, lors de sa rencontre avec la Chambre Nationale des Rois et Chefs Traditionnels, les Chefs “Akouè” et ” Nanafouê” à Yamoussoukro.

Au cours de cette rencontre, Ouattara a indiqué que l’objectif du gouvernement est non seulement de rassembler les filles et fils du pays, mais aussi de travailler à améliorer les conditions de vie et de travail des populations.

Avec Benin web

What Next?

Related Articles