06162021Headline:

Côte d’Ivoire: des individus armés exige la fermeture des espaces ”Simone Gbagbo et Assoa Adou”c’était hier

Une scène peu ordinaire s’est produite le mercredi 2 juin dans les Parlements et Agora dénommés ” Simone Gbagbo ” et ” Assoa Adou” de Yopougon. C’est que des individus encagoulés et lourdement armés identifiés comme des éléments du commissariat de Police du 38ème arrondissement de Yopougon ont fait une descente musclée cet après-midi dans les Parlements et Agora de Gesco et Micao, exigeant jusqu’à nouvel ordre, la fermeture de ces espaces de rencontres, de libres échanges et de réflexion.

Face à cette situation pour le moins surprenante, le président de l’Union nationale des Parlements et Agora de Côte d’Ivoire, Tiehidé Ladislas a produit le mercredi un communiqué dont nous avons reçu copie pour dénoncer cette descente policière. ” C’est de l’intimidation et de la provocation auxquelles nous ne cèderont pas. Par conséquent, nous demandons aux orateurs à continuer leur travail “, a-t-il écrit dans ledit communiqué.

Rappelons que le vice-président du Front populaire ivoirien, Damana Pickass a animé, il y a quelques jours, un meeting de mobilisation pour le retour du président Laurent Gbagbo à Yopougon Micao où de nombreux militants de l’ancien parti au pouvoir ont répondu massivement à l’ancien exilé d’Accra. Ceci explique-t-il cela ?

P. L

Comments

comments

What Next?

Related Articles