07182018Headline:

Côte d’Ivoire: Jean Louis Billon subit une tentative d’intimidation…

Jean Louis Billon, la personnalité politique du PDCI la plus opposée au parti unifié, fait face à une tentative d’intimidation. L’avenir de ses 32.344 employés qui font de lui le plus gros employeur de Côte d’Ivoire, après l’État, est également menacé par de curieux visiteurs de son entreprise.

Jean Louis Billon dans le viseur du pouvoir ?

Avant d’être un militant très actif du PDCI, Jean Louis Billon est l’homme d’affaires ivoirien le plus puissant de Côte d’Ivoire, et cela fait plusieurs décennies que ça dure. Son entreprise familiale SIFCA est à ce jour le plus gros employeur dans le pays après la fonction publique. Il revendique en effet pas moins de 32 344 salariés.

Ces derniers mois, surtout depuis sa sortie du gouvernement où il occupait le poste de ministre du Commerce, de l’Artisanat et de la promotion des PME de 2012 à 2015, l’homme est devenu un vrai opposant au président depuis les entrailles du PDCI qui est pourtant l’allié du parti au pouvoir le RDR d’ Alassane Ouattara.

Le chef de l’État ivoirien qui manoeuvre pour briguer un troisième mandat veut réunifier le PDCI et le RDR afin de se faciliter la tâche, une chose que Jean Louis Billon, plusieurs cadres PDCI et l’immense majorité de la jeunesse du PDCI refusent. Et l’ancien ministre ne se cache pas pour afficher son refus de plus en plus clair d’un PDCI à la solde du RDR.

Ces dernières heures, dans un poste qu’il a publié sur Twitter, Jean Louis Billon a affirmé que la Côte d’Ivoire n’avait pas besoin d’un parti réunifié, mais d’une Côte d’Ivoire réconciliée puisque le pouvoir en place est accusé de reléguer cette question au second rang. Il faut croire que ces positions de l’homme d’affaires ivoirien agacent en haut lieu puisque des signes de la volonté de lui faire peur viennent de lui être envoyés.

En effet, un après-midi de ce milieu de semaine, le comptable de Jean Louis Billon aurait reçu « des équipes de vérifications générales impôts, douanes, le tout en une seule journée », ce qui est du jamais vu dans le pays.

Les activités d’une entreprise de Jean Louis Billon bloquées au port
Notre source nous signale également que « Les activités de MOVIS, une des entreprises du groupe (appartenant à la famille Billon) sont bloquées depuis plusieurs jours au Port Autonome d’Abidjan. David Billon s’est rendu sur place pour en savoir plus, mais ils ont été incapables de lui donner des raisons valables. »

Même si l’acteur économique et politique ivoirien de 53 ans n’avait rien à se reprocher, son entourage estime que ces actions diligentées contre lui représentent une menace sur l’emploi des 32.344 agents du groupe familial SIFCA.

Si cette tentative d’intimidation venait à se vérifier et la menace traduite dans les faits, l’engagement politique de Jean Louis Billon pourrait finalement couter cher à sa famille et à ses 32.344 employés, mais surtout au gouvernement qui pourrait alors voir le nombre de chômeurs augmenter.

 

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment