05272017Headline:

Côte d’Ivoire: Jean N. Abehi subirait des maltraitances en prison après son «témoignage au procès de gbagbo» Kipré interpèle la CPI

cmdt abehi

Côte d’Ivoire: Jean N. Abehi subirait des maltraitances en prison après son «témoignage au procès de gbagbo» Stéphane Kipré interpèle la CPI

Jean Noël Abehi ferait partie des treizième premier témoins qui sont passés à la barre dans me cadre du procès de Laurent Gbagbo et Charles blé Goudé, comme le révèle ce jeudi Stéphane Kipré dans une note transmise à KOACI

Selon le président de l’Union des Nouvelles Générations (UNG), l’ex chef d’escadron du camp de gendarmerie d’Agban, serait victime de maltraitance de la part de ses geôliers.

« Je voudrais attirer l’attention de tous sur le cas Jean Noel Abehi qui depuis son témoignage à la CPI  subit des maltraitances de la part du régime Ouattara », a indiqué le gendre de Laurent Gbagbo. « Déjà, il était permis d’émettre des doutes objectifs sur la crédibilité du témoignage d’une personne détenue par un régime dictatorial qui est partie prenante dans le procès en cours. Depuis le cas Abehi, nous sommes maintenant surs que les témoins subissent des tortures physiques et morales afin de dire ce que le procureur via le gouvernement Ouattara attend d’eux. »

Stéphane Kipré interpelle la Cour Pénale Internationale (CPI), qui selon lui se doit de garantir la sécurité des témoins et de s’assurer que ceux-ci ne soient point influencés lors de leur comparution devant les juges.

« Pourquoi détenir une personne au secret et refuser que sa femme et sa famille puissent la voir simplement parce qu’elle a dit la vérité sur la crise ivoirienne? Ne disons-nous pas partout que le but de ce procès est d’établir la vérité ? Ou alors, il ne s’agit pas de dire les faits tels qu’ils se sont déroulés mais de les raconter selon la version des vainqueurs ? En tout état de cause, il faut que Jean Noel Abehi  et tous les militaires encore emprisonnés soient libérés car ils n’ont fait que défendre la mère patrie », a-t-il conclu.

Le procès conjoint de Laurent Gbagbo et Blé Goudé a repris mercredi avec la comparution du 14ème témoin à charge. Ce dernier ex patron de la caserne du camp commando d’Abobo, Obieneré Ouattara Mathias a décidé de témoigner à visage découvert.

Donatien Kautcha, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment