08212017Headline:

Côte d’Ivoire: jeux de la francophonie/la tension monte à Bouaké, un groupe d’ex-combattants menace

Côte d’Ivoire: Bouaké, un groupe d’ex-combattants tentent de fermer le corridor nord
 Une déclaration d’Amadou Ouattara, désormais président des ex- combattants de Côte d’Ivoire affirmant dans la presse samedi que les ex- combattants de la cellule 39 ne voulaient pas perturber les jeux de la francophonie, a fait monter la tension d’un cran dimanche à Bouaké.

“J’ai tenu à faire ce démenti. La cellule 39 ne se reconnait pas dans cette déclaration qui a été faite par l’un de nos camarades. Désormais la cellule 39 s’est inscrite dans la logique de la paix. Mais quand on sort sans consulter ou sans appeler le premier responsable à partir de ce moment, il y’a problèmes et pour cela, nous ne nous  reconnaissons pas dans cette déclaration”, affirme dimanche à KOACI son vice-président Diakité qui semble opter pour la reprise des hostilités.

Une source jointe par téléphone explique que les démobilisés se retrouvent les dimanches au corridor pour échanger. C’est après la rencontre du jour que Diakité Aboudou et un groupe d’ex-combattants ont tenté de bloquer le corridor nord.
Ouattara Amadou qui avait déjà quitté les lieux est rapidement revenu pour demander la libération du corridor avant d’être menacé de lynchage. Selon les  ex-combattants en colère, il a été “acheté” par le pouvoir.

Situation qui a contraint à l’intervention des forces de l’ordre. Rapidement sur les lieux elles ont usé de gaz lacrymogènes pour disperser les démobilisés.

Aucune victime, ni arrestations ne sont à déplorer. Après l’intervention, tout est rapidement rentré dans l’ordre et le corridor, un temps perturbé, réouvert,information confirmée par Ouattara Amadou et Diakité Aboudou joints par téléphone.

Néanmoins, le vice président a une nouvelle fois menacé.”Nous ne voulons pas de projets. Nous voulons nos 18 millions sinon il n’y aura pas de francophonie, et on ne va pas se laisser faire”.

Même si elle ne suscite localement bien peu d’enthousiasme au constat, la 8e édition des Jeux de la Francophonie se tiendra du 21 au 30 juillet 2017 à Abidjan.

Donatien Kautcha, Abidjan et Source sur place à Bouaké.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment