03252017Headline:

“Côte-d’Ivoire /justice pour les massacres de Duékoué: Antoinette Meho s’est retrouvée à la MACA”

Lu pour vous

Antoinette Meho est arrivée à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan depuis hier. Elle est dans la cellule dénommée “la pouponnière”. Cellule rendue célèbre par une autre dame du nom de Cissé Mariam Marie-France, secrétaire nationale au parti de Laurent Gbagbo.

unnamed

Antoinette Meho est originaire de DUEKOUE à l’ouest du pays et est le pont focal des équipes d’ONG et d’avocats qui bataillent pour traduire devant la CPI les auteurs des massacres de DUEKOUÉ lors de la crise postélectorale de 2010-11 en Côte-d’Ivoire.

Antoinette Meho est surtout témoin à décharge dans les procès du couple Gbagbo à Abidjan et à La Haye. Elle a été arrêtée il y a quelques jours pour selon le régime ivoirien “atteinte à la sûreté de l’État”.

A la MACA, sa première action a été une génuflexion à la grotte de la prison pour s’en remettre à Dieu.

Elle garde le moral.

Armand Iré

connection

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment