09212021Headline:

Côte d’Ivoire: Kamarate Souleymane alias Soul to Souls sur la liste des prisonniers à libérer

Selon le service de communication du Front Populaire Ivoirien pro-Gbagbo, une liste de 110 prisonniers a été remis au Président Alassane Ouattara en vue de leur libération.

Sur cette liste figure le nom d’un 𝗣𝗿𝗶𝘀𝗼𝗻𝗻𝗶𝗲𝗿 𝗣𝗿𝗼-𝗦𝗼𝗿𝗼 𝗮𝗿𝗿𝗲̂𝘁𝗲́ 𝗮̀ 𝗔𝗯𝗶𝗱𝗷𝗮𝗻 𝗲𝗻 𝗗𝗲́𝗰𝗲𝗺𝗯𝗿𝗲 𝟮𝟬𝟭𝟵, il occupe la 53 em position sur la liste, il s’agit de Kamarate Souleymane alias Soul to Soul (MACA).

Notons que, sous l’ex-président de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, un réseau a été tissé. Ce réseau composé de certaines têtes du pont de la vie politique ivoirienne, est resté dans le temps. Au sein de ce réseau, on retrouve l’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume Soro. « Soul to Soul » est le bras droit de Guillaume Soro qui le considère comme son frère. La rencontre des deux hommes remonte à 29 ans, soit dans les années 90, précisément à la résidence universitaire de Port Bouet près de l’aéroport dans le sud d’Abidjan.

L’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo apprécie toujours Souleymane Kamaraté Koné dont il admire la fidélité. C’est d’ailleurs Laurent Gbagbo, qui a toujours appelé Souleymane Kamaraté Koné par son surnom « Soul to Soul », qui a signé le décret pour élever le directeur de protocole de Guillaume Soro au rang d’ambassadeur. Un autre membre de ce réseau est Boikary Fofana. Lorsque Guillaume Soro était président de l’Assemblée nationale et « Soul to Soul » son chef du protocole, le chef de la communauté musulmane de Côte d’Ivoire, le Cheick Boikary Fofana a toujours et régulièrement sollicité « Soul to Soul » pour faire passer des messages. Très pieux, Souleymane Kamaraté est resté proche du chef de la communauté musulmane ivoirienne, Cheick Fofana.

Il a été arrêté en décembre 2019.

Sapel MONE

Comments

comments

What Next?

Recent Articles