10212017Headline:

Côte d’Ivoire /Kandia Camara sort de son silence et s’addresse aux grévistes : « L’État ne peut pas payer 270 milliards »et…

L’État de Côte d’Ivoire n’a pas les moyens nécessaires pour satisfaire aux exigences financières des syndicats initiateurs de la grève des fonctionnaires. C’est ce que la ministre de l’Éducation nationale et de l’enseignement professionnel, Kandia Camara a expliqué samedi dernier, au siège du Rdr à la rue Lepic à Cocody.

C’était au cours d’une assemblée générale extraordinaire du Rassemblement des enseignants républicains (Rer). Invitée par le secrétaire général par intérim du Rdr, Amadou Soumahoro, à faire le point des négociations entre le gouvernement et les syndicats qui initié la grève, la députée d’Abobo a révélé aux enseignants Rdr que sur les six (6) points de revendications des grévistes, quatre (4) ont été pris en compte par le Gouvernement qui a renvoyé les plates formes à un forum qui se tiendra du 23 au 25 février prochain à Grand-Bassam. Selon elle, les deux points d’achoppement entre le gouvernement et les grévistes sont le paiement du stock des arriérés pour un montant de 249 milliards f Cfa, et le relèvement de l’indice à 150 points, pour un montant de 21 milliards f Cfa. « Aujourd’hui, le Gouvernement ne peut pas s’engager dans le paiement de270 milliards de f Cfa », a soutenu la ministre.

Qui reconnaît que la grève des fonctionnaires qui a démarré le 9 janvier dernier a eu un impact considérable sur les domaines de l’éducation, de la santé et bien d’autres. Rendant compte des échanges du Premier ministre avec les grévistes, elle souligne que les priorités du gouvernement sont ailleurs. La politique de l’école obligatoire qui implique la construction d’infrastructures scolaires et le recrutement de plus de 5000 enseignants, l’électrification de tous les villages de plus de 500 habitants, la réalisation d’infrastructures routières… Autant de raisons pour lesquelles, à l’en croire, l’État ne peut débourser 270 milliards de f Cfa au profit des fonctionnaires. Tout en dénonçant la « mauvaise foi » des syndicalistes, Kandia Camara a demandé aux enseignants proches du Rdr de démontrer leur militantisme en reprenant le travail ce lundi. Avant son intervention, le président du Rer, Kouyaté Abdoulaye, avait déjà exhorté les délégués, représentant plus de 600 sections repartis à travers le pays, à agir dans ce sens.

Hippolyte OULAI

L’INTER

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment