08192017Headline:

Côte-d’Ivoire-KKB à Ouattara: «Le RDR doit faire la passe au PDCI-RDA en 2020»

Le nouveau reveil

Quelle lecture faites-vous du discours du Chef de l’Etat, prononcé à la veille de la célébration de l’Indépendance ?

Je crois que l’intervention du Chef de l’Etat a eu pour mérite de clarifier le débat sur la fameuse question de l’alternance en 2020. De mon point de vue, le président Alassane Ouattara a clos définitivement cette question. En ce sens que, pour le chef de l’Etat, en 2020, tout citoyen qui le désire peut être candidat à l’élection présidentielle. Ce n’est donc un secret pour personne car cela était connu d’avance.
Maintenant, il faut que nous revenions à l’évidence. Le PDCI-RDA ne peut et ne doit compter que sur lui-même. Et je me réjouis que le président Henri Konan Bédié ait indiqué le chemin à la nouvelle direction. Depuis Paris, Bédié a été clair pour tous les militants. Le Le PDCI-RDA sera bel et bien présent à l’élection présidentielle de 2020.

Si c’est dans le cadre du RHDP, comme il est respectueux de ses accords et de ses engagements, le président Henri Konan Bédié n’est pas celui qui va déchirer le RHDP. Mais il dit : Parce que nous avons conclu de faire la passe au président Alassane Ouattara en 2015, il revient au président Alassane Ouattara de faire la passe au Le PDCI-RDA en 2020. Voici l’accord entre les deux personnalités et cet accord doit être respecté.
Et le président Henri Konan Bédié dit, en 2020, le candidat unique du RHDP doit être un cadre du PDCI, choisi par le PDCI et accepté par le RDR comme ce fut le cas en 2015. Voici le message que Bédié a transmis aux militants du PDCI.

Qu’est-ce que le Le PDCI-RDA doit faire selon vous ?

Je vous renvoie aux résolutions du séminaire de Bingerville. A Bingerville, il a décidé qu’après que le PDCI a pris la décision d’avoir un candidat en 2020, la Commission électorale indépendante (CEI) soit révisée. C’est bien de demander à tous les Ivoiriens de se présenter à l’élection présidentielle de 2020, mais la Côte d’Ivoire a trop souffert, elle a donc besoin d’un instrument qui garantisse la transparence et qui amène le peuple à avoir confiance et accepter les résultats des urnes.
Donc le Le PDCI-RDA a demandé la révision de cette CEI depuis Bingerville. Nous n’attendrons pas à deux ou trois ans des élections pour le dire mais c’est maintenant que nous le disons. Ensuite, nous avons demandé à Bingerville la révision du découpage électoral. Ce n’est pas à la veille des élections que ces choses vont se faire. Il va falloir que les mois à venir, le PDCI porte ce combat pour longtemps avant que les choses soient clarifiées et que le jeu soit clair.

Quel message les militants du Le PDCI-RDA doivent retenir à l’issue de tout ce qui est dit sur l’alternance en 2020 ?

Je dis aux militants du PDCI-RDA que le débat sur l’alternance est un faux débat. Il ne faudrait pas qu’ils perdent le temps dans ce débat. Il faut nous organiser. Inviter les Ivoiriens à se faire enrôler. Il ne sert à rien de mener le combat si les Ivoiriens ne sont pas sur la liste électorale. Cela ne sert à rien de mener ce genre de combat si les Ivoiriens ne sont pas motivés à aller aux élections. Cela suppose que le PDCI-RDA ait un discours clair, qu’il fasse la volonté des Ivoiriens.

Quand on voit l’accueil qui a été réservé au président Henri Konan Bédié de son retour de Paris, quelle leçon pouvons-nous en tirer ?

Tant que vous faites la volonté du peuple, le peuple vous soutiendra et il sera derrière vous. Le PDCI, il ne faut pas l’oublier, est le parti fondé pour servir le vaillant peuple de Côte d’Ivoire. Il faut placer au cour de nos discours et de notre combat au PDCI-RDA, le vaillant peuple de Côte d’Ivoire qui a trop souffert, ces dernières années, de division, le martyre.
Il faut replacer les Ivoiriens au cour de nos débats, de nos discours. Quand on finit ce travail, nous devons investir le terrain pour redonner vie au PDCI. Il faut lui redonner vie sur le terrain et faire le bilan de l’occupation du terrain. Je dis au PDCI, que le chemin est ouvert.

D’aucuns estiment que c’est trop tôt de parler des échéances électorales de 2020. Quel est votre avis ?

Il y a longtemps que le PDCI est créé. Et c’est le seul parti qui doit être prêt à tout moment pour des échéances électorales. Le PDCI est donc prêt pour 2020.
Nouveau Réveil

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment