01192021Headline:

Côte d’Ivoire :KKB désapprouve la désobéissance civile

KKB désapprouve la désobéissance civile lancée par la plateforme de l’opposition. Le candidat à l’élection présidentielle estime que le mot d’ordre est un échec dans son ensemble. Kouadio Konan Bertin invite le peuple de Côte d’Ivoire à aller exprimer sa volonté dans les urnes plutôt que « d’agresser les autres ».

S’il a choisi de ne pas s’aligner sur la voie du boycott, KKB n’approuve pas non plus le mot d’ordre à la désobéissance. Il a clairement exprimé son point vue sur cette méthode choisie par l’opposition contre le pouvoir.

La désobéissance civile a été un échec, selon Kouadio Konan Bertin. « Quand le mot de boycott est lancé, en temps normal, c’est des rassemblements de peuples. Mais quand les choses se réduisent à brûler un pneu par-ci et à agresser par-là, ce n’est pas ça l’adhésion du peuple », a-t-il dit. Pour cela, il salue la volonté des Ivoiriens à tourner dos à la violence. Je salue cette maturité du peuple de Côte d’Ivoire », a-t-il exprimé.

Pour Kouadio Konan Bertin, si les Ivoiriens pensent que la candidature d’Alassane Ouattara est une forfaiture, qu’ils en finissent avec le régime en allant voter massivement. « Mais il n’y a pas deux façons de le faire. Venez aux urnes, venez voter, exprimer dans les urnes. Macky Sall a vaincu Abdoulaye Wade au Sénégal qui avait la commission électorale à sa solde. Laurent Gbagbo a vaincu Robert Gueï en 2000 qui avait l’armée et la commission électorale. Rien ne peut freiner la volonté d’un peuple. Venez exprimer votre volonté dans les urnes et arrêter de brûler et de mettre les vies des autres en danger », a estimé l’ex-député de Port Bouët.

Concernant la campagne électorale qui bat son plein en ce moment, KKB fait savoir que tout se passe bien à son niveau sans aucun incident.

« À chaque fois que je vais vers les Ivoiriens, c’est un accueil chaleureux qu’ils me réservent. J’ai eu le temps de me rendre compte que les Ivoiriens sont mûrs. J’ai eu toutes sortes de pression face au boycott. Jamais un seul Ivoirien ne m’a lancé une pierre. Jamais un seul Ivoirien ne m’a agressé.
Les Ivoiriens veulent savoir la vérité pour eux, les Ivoiriens veulent savoir pourquoi ils sont dans la tourmente depuis 30 ans. Ils veulent savoir qui va les sortir de là », a indiqué le candidat indépendant.

Avec 7info

Comments

comments

What Next?

Recent Articles