04242019Headline:

Côte d’Ivoire: Koua Justin s’est attaqué aux héritiers d’Houphouët Boigny. Il n’a pas manqué de livré des secrets sur le départ de Touré Sekou.

Koua Justin s’est attaqué aux héritiers d’Houphouet Boigny. (Ph: Dr)
L’ex-président de la Jeunesse de l’aile dure du Front populaire Ivoirien (Jfpi), s’est attaqué au projet de plateforme des partis de l’opposition d’Henri Konan Bédié, président du Parti démocratique de Côte ‘Ivoire (Pdci-Rda). Il n’a pas manqué de faire une révélation sur le départ à la retraite du Chef d’état-major général (Cemag) de l’armée, le général de corps d’armée Touré Sekou.

Au cours de l’Assemblée générale ordinaire de la jeunesse du Fpi d’Abidjan Banco le samedi 29 décembre 2018 , à Yopougon, le président de la jeunesse d’Ensemble pour la démocratie (Eds), n’est pas allé du dos de la cuillère pour fustiger l’attitude de l’ancien président ivoirien. Koua Justin a mis, comme on le dit, du sable dans la machine du désormais doyen des leaders politiques de l’opposition la Côte d’Ivoire. Pour lui le projet de Bédié n’est qu’une volonté de sa part de revenir au pouvoir à travers cette nouvelle alliance qu’il recherche tant. Car, à l’en croire, étant donné que Bédié n’est plus en alliance avec son ex-allié, Alassane Ouattara, actuel président du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (Rhdp), «veut créer cette plateforme pour l’aider à reconquérir le pouvoir d’état pour le Pdci ». Pour lui le président du Pdci « n’a pas encore digéré sa perte du pouvoir en 1999». «Le pdci ne va pas reconquérir le pouvoir d’état pour le Fpi. Ou bien ? Il veut que cette plateforme-là avec le Fpi les aident à revenir au pouvoir. Vous n’avez pas compris ça ? », a-t-il interrogé

Koua Justin de ‘’flinguer ‘’sur les héritiers du père de la Nation. En effet, le jeune leader politique du parti de gauche a fait savoir que dans « l’entendement du président du parti doyen, les blancs ont laissé la Côte d’ivoire en héritage à Houphouët Boigny et que c’est le Pdci-là qui doit diriger la Côte d’Ivoire ». « Ils se voient comme les actionnaires majoritaires du pays. Tout autre président qui arrive doit leur verser des dividendes. Et malheur à celui qui arrête. C’est les enfants héritiers d’Houphouët. C’est eux qui doivent diriger la Côte d’ivoire. C’est pour cela qu’ils n’ont pas hésité un seul à s’allier au Rdr pour faire la guerre à Gbagbo. Parce que pour eux c’était incongru qu’un pauvre type comme ça puisse diriger la Côte d’ivoire», a déploré M. Koua.

La raison du départ du Cemag

Le président de la jeunesse d’Eds a révélé qu’il croit savoir, selon ses sources au sein de l’armée, la raison principale du départ du général Touré Sekou. « Le général Touré Sékou a été limogé parce qu’il a refusé de signer la nomination des 8400 soldats mutinés au grade d’adjudant. C’est parce qu’il a refusé qu’on l’a limogé. C’est tout», a-t-il déclaré non sans dénoncer le fait que la Côte d’Ivoire n’a pas d’armée Républicaine. Car, à l’écouter, tous les chefs de guerre de l’ex-rébellion qui sont des hauts gradés dans l’armée disposent de leur propre armée.

Se prononçant sur l’actualité au sein du Rhdp, Koua a soutenu que la majorité actuelle au pouvoir n’est que l’autre nom du Rassemblement des républicains (Rdr-pricipal parti au pouvoir). « Le Rdr est en train de recruter des morceaux de partis autour de lui. Avec des personnalités tels que Adjoumani, Duncan, Mabri et autres qui n’ont pas de personnalité d’ailleurs, le Rdr va fondre tous ces morceaux de partis politiques au sein d’un grand groupe qu’on va appeler le Rhdp. C’est avec ces morceaux de partis que le Rdr est en train de préparer 2020 », a-t-il démontré avant d’appeler ses camarades à la mobilisation pour les prochains mots d’ordre de leurs leaders politiques. Bien avant cet appel, cet inconditionnel de Gbagbo a demandé aux partis politiques de l’opposition à se mettre ensemble pour “chasser” Youssouf Bakayoko, président de la Commission électioorale indépendante (Cei) du processus électoral à venir, ainsi que le président du Conseil constitutionnel.

Olivier YEO

linfodrome.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment