12082019Headline:

Côte d’Ivoire : Kouamé N’Guessan Marie-Ange assure l’intérim du président du conseil régional en prison à la MACA

Le Conseil régional de Gbêkê ( Centre-Nord de la Côte d’Ivoire) a un nouveau président. Il s’agit de Kouamé N’Guessan Marie-Ange, Epse N’Dia.

C’est Kouamé N’Guessan Marie-Ange, Epse N’dia, fille de l’ancienne ministre de l’Enseignement primaire et préscolaire, Odette Kouamé N’Guessan, député de Sakassou, qui remplace Mangoua Jacques à la tête du Conseil régional de Gbêkê. Depuis le jeudi 21 novembre, elle assure l’intérim du président du conseil régional en prison à la MACA (Abidjan) suite à sa condamnation par le tribunal correctionnel de Bouaké.

Une semaine plutôt, le jeudi 18 novembre, un décret ministériel la désignait intérimaire de Mangoua Jacques qui purge une peine de 5 ans d’emprisonnement. La cérémonie de désignation a été faite à Bouaké, au bureau du préfet de région, Tuo Fozié.

Kouamé N’Guessan Marie-Ange, Epse N’dia est membre du PDCI-RDA tout comme son prédécesseur. Elle est également député de Sakassou. Cadre du vieux parti, elle est présentée comme l’un des principaux acteurs de la victoire de Mangoua Jacques lors des élections locales d’octobre 2018. Le PDCI était opposé à Jean Claude Kouassi, le candidat du RHDP, le parti au pouvoir en Côte d’Ivoire et des indépendants dont le président sortant, Jean Kouassi Abonouan.

Depuis le 03 octobre, Mangoua Jacques a été condamné par le tribunal correctionnel de Bouaké. Il a été reconnu coupable de détention illégale d’armes découvertes à son domicile de N’Guessankro, dans le département de Béoumi. Mangoua Jacques purge une peine de 5 ans avec une amende de 5 millions FCFA à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Avec 7info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment