05272022Headline:

Côte d’Ivoire : la chronique de Fernand Dédeh

À Barthelemy Zouzoua Inabo: On va suivre le show de l’entraîneur des Fennecs, Djamel
Belmadi, en conférence de presse d’avant-match ce mercredi 19 janvier 2022. L’homme est sous pression. Le tenant du titre, étourdi par la CAN sucrée-covidée, se plaint de tout!
L’Algérie ne sait pas ce qui lui arrive! L’équipe la mieux préparée avant le début de la coupe d’Afrique des nations au Cameroun, peine à trouver ses marques. Elle est arrivée au pays de Paul Biya, auréolée du titre de vainqueur de la coupe Arabe de football ( finale le 24 décembre, Algérie-Tunisie: 2-0). Elle totalisait aussi 34 matches sans défaites depuis le 18 octobre 2018. Précédée donc d’une solide réputation.
À Douala, les Fennecs tombent de haut devant la Sierra-Leone (0-0). L’entraîneur algérien s’attaque à la météo plutôt que d’analyser froidement la performance de l’adversaire qui peut expliquer la contre-performance de son équipe.
Lors de la conférence de presse d’avant-match contre la Guinée Équatoriale, le 15 janvier 2022, il vise la programmation des matches de la CAF, soutient la position de l’international sénégalais Sadio Mané sur la question et griffe son collègue ivoirien, Patrice Beaumelle, avec une ironie feinte: « Patrice Beaumelle ne peut parler des matches programmes à 14 h. Il n’en a pas joués et il n’en jouera pas de toutes les façons. ».
Le lendemain, 16 janvier 2022, il bute contre le Nzalang national et perd le match. (0-1). Il voit véritablement sa coupe d’Afrique en pointillés. Il admet pour la première que l’Algérie est dans le dur. Mais s’attaque à la pelouse du stade Japoma. Demande de délocalisation des matches formulée. La CAF ne l’a pas totalement suivi. Mais ne lui a pas non plus donné totalement tort. Le match Côte d’Ivoire-Algérie est maintenu au Japoma, ce jeudi 20 janvier 2022, à 17 h heure locale, 16 h gmt. Toutefois, selon mes informations, au moins un des matches du dernier carré prévu à Douala sera délocalisé à Yaoundé.
Les chances de qualification des Fennecs sont à une seule condition, battre les champions d’Afrique 2015 sur un large score. Jouer le tout offensif, c’est ouvrir des espaces dans sa zone défensive, s’exposer aux contres adverses.
Patrice Beaumelle le sait: il a perdu la bataille de la qualification d’office en huitièmes de finale face à la Sierra-Leone. Mais pas la guerre. On ne va pas au paradis sans mourir. Gagner la CAN, c’est souffrir et passer souvent, par toutes les émotions. La victoire est encore plus belle, dans la douleur. Et les Ivoiriens ont la belle expression. « Quand c’est dur, seuls les durs avancent ».
L’entraîneur ivoirien a récupéré tous ses joueurs ou presque. Aucun cas de Covid19 notifié. Entraînement léger ce mardi 18 janvier 2022.
Rien qu’à regarder le Cameroun, le Burkina Faso, le Sénégal, la Guinée, le Maroc, le Gabon, pour comprendre que la qualification pour le deuxième tour est un parcours à obstacles. Le Ghana qui tombe devant les îles Comores (2-3) et plient bagages, peut porter témoignage. La CAN sucrée du Cameroun est aussi insaisissable que le virus de la Covid19, la vraie star de la compétition.
Matches du jour
19 h: Guinée-Bissau- Nigéria
19 h: Egypte-Soudan

Comments

comments

What Next?

Related Articles