03242019Headline:

Côte d’Ivoire: La grève des enseignants de l’université de Côte d’Ivoire a pris une autre tournure.

Côte d’Ivoire: La grève des enseignants de l’université de Côte d’Ivoire a pris une autre tournure.

La grève des enseignants de l’université de Côte d’Ivoire a pris une autre tournure. Des syndicalistes ont été arrêtés et placés en garde à vue à la préfecture de police d’Abidjan lundi 18 février 2019.

Johnson Kouassi Zamina, secrétaire général de la Coordination nationale de enseignants-chercheurs (CNEC) et son chargé de communication ont été interpelé par la police nationale. Selon une source bien introduite cette interpellation s’explique par le fait que malgré la mesure de révocation à son endroit, Johnson Kouassi avec plusieurs de ses paires avait interrompu les examens dans la faculté des sciences économiques ce jour-là.

Pour rappel, c’est au terme d’une assemblée générale le 31 janvier 2019, que les enseignants des universités publiques avaient décidé de suspendre toutes les activités académiques dans toutes les structures universitaires sur toute l’étendue du territoire national pendant une année. Et, ce à compter du lundi février 2019 jusqu’au lundi 4 février 2020. Cette situation fait suite à la suspension de leurs collègues après une précédente grève…

Lire la suite sur: ivoirematin

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment