10222017Headline:

Côte d’Ivoire – La justice française sous haute pression lève le mandat d’amener contre Soro

soro-ouattara-ci

La justice française a levé mardi le mandat d’amener visant le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire Guillaume Soro, après avoir « reconnu » qu’il « bénéficiait du statut diplomatique et de l’immunité y afférente », ont annoncé ses avocats dans une note.

« La juge d’instruction » au tribunal de grande instance de Paris, Sabine Khéris, « a levé le mandat d’amener » qu’elle avait émis lundi contre M. Soro, suite à une plainte de Michel Gbagbo, le fils de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo.

Selon ses avocats, Mme Khéris « a reconnu » que Guillaume Soro « bénéficiait du statut diplomatique et de l’immunité y afférente » après la « réception et (…) l’examen » des « documents attestant du caractère officiel de sa présence sur le territoire français à l’occasion de la COP21 et auprès des homologues » suivi d’un « entretien avec les conseillers » du président de l’Assemblée nationale.

Il « saisira dans les prochains jours la justice française d’une plainte en dénonciation calomnieuse contre le plaignant », Michel Gbagbo qui « s’est plaint des conditions de son arrestation le 11 avril 2011 », date de la chute du régime de son père après une crise postélectorale qui a fait officiellement 3.000 morts.

Michel Gbagbo a porté plainte le 25 juin 2012 en France contre Guillaume Soro et les « Com’zone » (ex-chefs rebelles) pour « enlèvement, séquestration, traitements inhumains et dégradants.

MYA

Alerte info

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment