09252017Headline:

Côte-d’Ivoire« La marée populaire » des pro-Soro toujours « invisible »

Tout semble se jouer pour le moment sur le Net et les réseaux sociaux même si l’un des partisans du président de l’Assemblée nationale parle d’une «marée populaire de plus en plus forte». La réalité est que cette marée humaine, à ce jour du 17 aout 2017, reste encore invisible en Côte-d’Ivoire. La résistance contre l’ancien chef rebelle semble nettement plus forte. (Sylvie Kouamé)

Soutien à Guillaume Soro : Une marée populaire de plus en plus forte en Côte d’Ivoire

Même au plus profond du désespoir, Guillaume Soro trouve la force de toujours rejaillir à la lumière. Et ceci grâce aux populations ivoiriennes qui de mieux en mieux découvrent Guillaume Soro dans ses dimensions ; spirituelle, morale, intellectuelle, etc.

Au-delà des mensonges, des faits divers, des calomnies ourdies et perpétrées contre lui pour salir son image, Guillaume Soro qui occupe la Une de l’actualité depuis janvier 2017 est de plus en plus choyé et adulé par les populations ivoiriennes de tous âges, de toutes idéologies politiques ou religieuses.

Partout en Côte d’Ivoire on sent une ébullition réelle autour de la marque déposée GKS ! Vous vous souviendrez des ovations et acclamations nourries des populations lors de son entrée au stade Félix Houphouët-Boigny à l’occasion de l’ouverture des 8èmes Jeux de la Francophonie à Abidjan.

Plus son image est galvaudée par ses propres partisans républicains, Guillaume Soro accumule et savoure à pleines dents l’affection des populations ivoiriennes de toutes les régions du pays. Pire, des députés du RDR vont même jusqu’à tronquer le sens originel que Guillaume Soro veut donner à sa vision et son ambition de voir les Ivoiriens se réconcilier et se pardonner mutuellement. Le jeune député Kangbé Charles Lopez Gnaoré dit Gnaoré Charly s’en est illustré récemment sur les réseaux sociaux de la plus mauvaise manière en dévoyant le combat et en dénaturant l’image des Forces nouvelles.

Au lendemain de la Conférence de presse de M. Sékongo Félicien, un certain Fofana inventé par les détracteurs de Guillaume Soro au RDR comme ancien porte – parole des Forces nouvelles France, a pondu une diatribe sur les Forces nouvelles, sans que les Ivoiriens n’y prêtent une petite attention.

Depuis l’appel du 03 avril du Président de l’Assemblée nationale pour le Pardon et la Réconciliation à l’occasion de la rentrée solennelle de la session parlementaire, tous et surtout les cadres du Rassemblement des Républicains, avant leur Congrès, se servent au menu du diner du Guillaume Soro. Qui, lui puise sa force et sa Baraka en Dieu et dans le Peuple qui n’est pas du dupe et dont la jeunesse est de plus en plus exigeante depuis les années de l’avènement du multipartisme en 1990.

Mais qu’à cela ne tienne, avec les réseaux sociaux et les nouvelles technologies de ce 21ème siècle, aucun peuple du monde ne peut être embrigadé ni politiquement, ni religieusement. Les responsables du RDR en occurrence, le porte-parole Joël N’Guessan devrait tourner sept fois la langue avant de chercher à salir politiquement Guillaume Soro et à galvauder l’image des Forces nouvelles qui leur ont tout donné.

Pour matérialiser ce soutien populaire au fils de Lafokpokaha, des mouvements de soutien tous azimuts se créent spontanément sur les réseaux sociaux et à travers toutes les régions du pays, malgré les menaces de licenciement et de radiations brandies par des responsables de certains partis politiques dits de gros calibre. Mais aucun parti politique ne peut menacer ou arrêter la marche d’une génération vers son destin.
.
Et Guillaume Soro, 45 ans révolus depuis le 07 mai 2017 est le seul leader générationnel en qui toute la jeunesse ivoirienne, à cause de toutes ses qualités humaines, spirituelles et même morales, se reconnait.

Il y aura bel et bien un effet Macron avec Guillaume Soro en Côte d’Ivoire.

Konan Louis‎

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment