11212019Headline:

Côte d’Ivoire: la mise en garde de Assoa Adou à Affi N’guessan

Invité sur le plateau de TV5Monde le lundi 4 novembre 2019, Affi N’guessan, président de l’une des franges du FPI (Front populaire ivoirien, opposition), a présenté ses excuses à Laurent Gbagbo pour les “mots inadéquats” adressés à l’ancien chef d’État. Visiblement, ce mea culpa du député de Bongouanou n’a pas achevé de convaincre Assoa Adou, le secrétaire général de l’aile du FPI restée fidèle à Laurent Gbagbo.

“Nous sommes tous faillibles. Nous avons des sentiments. Et dans certaines circonstances, surtout comme celle que j’ai vécue ici à Paris, on peut se sentir excédé et injustement méprisé et des mots inadéquats peuvent vous échapper”, confiait Affi N’guessan sur le plateau de TV5Monde, le lundi 4 novembre 2019. L’ex-Premier ministre sous le règne de Laurent Gbagbo a saisi l’occasion pour demander pardon à “tous ceux qui ont été vexés et qui ont éprouvé une frustration ou un sentiment” face aux propos qu’il a tenus.

Il faut rappeler qu’à la chute du régime des refondateurs, le 11 avril 2011, le FPI est tombé dans une crise sans précédent. Le fondateur du parti transféré à La Haye, ses partisans se sont mis à s’entredéchirer pour la présidence. D’un côté, Affi N’guessan se réclamant le président légal du parti et de l’autre, Assoa Adou, feu Aboudramane Sangaré refusant de tourner la page Gbagbo.

On le voit, à l’approche de la présidentielle de 2020, Affi N’guessan est déterminé à faire la paix avec son mentor, Laurent Gbagbo et d’autres cadres du FPI. Pendant ce temps, Assoa Adou se prépare à le défier dans son fief, Bongouanou. Le secrétaire général du Front populaire ivoirien entame une tournée pour la réconciliation nationale et le retour de Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI), le 15 janvier 2019. L’ancien ministre des Eaux et forêts animera un meeting dans la ville natale du “lion du Moronou” le samedi 9 novembre 2019, a-t-on appris auprès du FPI. Il est clair qu’ Assoa Adou ne manquera pas de sonner la mobilisation dans les rangs des militants du parti à la rose.

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment