02282020Headline:

Côte d’Ivoire /La pétition pour la libération de Gbagbo fait jubiler la presse proche de l’accusé/ce qui se passe

Les résultats de la pétition pour la libération de Gbagbo sonnent comme un (nouvel) espoir pour le retour de l’accusé en Côte d’Ivoire, libre.

« […] le cri de cœur que nous avons lancé à travers le monde a été entendu et bien entendu ». Des propos de l’écrivain Bernard Dadié, initiateur avec le Premier ministre togolais Joseph Koffigoh de la pétition internationale pour la libération de Gbagbo, que diffuse Le Temps, dans son édition du 30 décembre 2016.

« 26 767 291 ». C’est le nombre de signatures recueillies par la pétition lancée en juin 2016 et dont les résultats ont été dévoilés le 29 décembre 2016, indique Notre Voie. « La moisson est bonne ! », exulte Le Nouveau Courrier, relevant « une pétition signée dans toute la Côte d’Ivoire » avec 13 853 758 « signatures recueillies sur l’ensemble du territoire ivoirien ». Des millions d’Africains, d’Américains et d’Européens  ont également signé la pétition, livre Aujourd’hui, dans sa parution du 30 décembre 2016.

Selon Bernard Dadié, que cite Le Quotidien d’Abidjan, ce résultat est le fruit des « hommes de bonne volonté, tous assoiffés de vérité et de justice ». C’est « un signal fort pour la libération de Gbagbo », signe LG infos, via son édition du 30 décembre 2016. Pour Maître N’Dry Claver (avocat de Blé Goudé (co-accusé de Gbagbo)), « la vérité ne pourra pas être étouffée » et, « le président Gbagbo et Charles Blé Goudé sortiront » de la prison de La Haye, rapporte Notre Voie. D’ailleurs, il n’y a « toujours aucune preuve contre Gbagbo », estime soirinfo (dans sa parution du 5 janvier 2017), qui cite mediapart.fr/

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment