10192018Headline:

Côte d’Ivoire: La POECI appelle à des élections locales apaisées.

La plateforme des organisations de la société civile pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire (POECI, ONG), s’est dit préoccupée mercredi à Abidjan, par les “tensions signalées depuis l’ouverture de la campagne électorale”pour les élections régionales et municipales lors, d’une conférence de presse.

“La POECI s’inquiète des tensions signalées depuis l’ouverture de la campagne éléctorale le 28 septembre” dans plusieurs localités du pays, a déclaré Marie-Paule Kodjo,porte-parole de la structure.

Vendredi, la Commission électorale indépendante (Cei) a informé n’avoir relevée “aucun incident majeur ” depuis le début de la campagne pour les élections municipales et régionales, évoquant plutôt” des actes de vandalisme contre des affiches de candidats”.

Ces élections municipales et régionales interviennent dans un contexte de tensions politiques d’une part entre anciens alliés au sein de la mouvance présidentielle et au sein du Rassemblement des républicains (RDR), le parti présidentiel.

“La POECI exhorte les forces de sécurité, les partis politiques et les autorités à garantir un environnement calme et paisé pendant la période pré-électorale,le jour du scrutin et après l’élection” a souhaité Mme Kodjo.

Pour ces élections couplées, la structure “se prépare à déployer près de 900 observateurs citoyens rigousement formés pour observer le déroulement du vote” sur toute l’étendue du territoire national a-t-elle précisée.

Quelque “30.000 policiers, gendarmes et militaires”, ont été mobilisés pour la sécurisation de ces élections municipales et régionales du 13 octobre.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment