12172018Headline:

Côte d’Ivoire: La POECI appelle la CEI à respecter le délai de proclamation des résultats; L’intégralité de la déclaration de la POECI.

La POECI, Plateforme des organisations de la société civiles pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire s’est dite satisfaite dimanche, du bon déroulement des élections régionales et municipales, lors d’une conférence de presse.
L’intégralité de la déclaration de la POECI

Au terme de son observation des scrutins des élections régionales et municipales ce 13 octobre 2018, la POECI constate que l’élection s’est globalement bien déroulée sur toute l’étendue du territoire, malgré des tensions perceptibles en période pré-électorale, le jour du scrutin et au début de la période post-électorale. La POECI félicite ses observateurs et observatrices, ses coordonnateurs et coordonnatrices et ses superviseurs et superviseures pour la qualité du travail réalisé sur le terrain, Elle invite le gouvernement à prendre toutes les mesures nécessaires pour la sécurité des biens et des personnes.

La POECI invite les partis et groupements politiques, ainsi que les candidats indépendants à œuvrer pour calmer les tensions observées et éviter tout discours incitant à la violence.

Elle exhorte la Commission électorale indépendante à respecter le délai imparti pour la proclamation des résultats provisoires des élections régionales et municipales chose qui pourrait apaiser la situation sociopolitique déjà préoccupante.

Elle recommande à la CEI la publication des résultats BV par BV dans un format exploitable.

Elle l’exhorte aussi à renforcer lors de la formation des agents électoraux, le module sur le calcul des bulletins blancs et/ou nuls, les suffrages exprimés et le remplissage des procès- verbaux de dépouillement.

La POECI demande aux candidats et candidates d’attendre la proclamation des résultats dans le calme et leur recommande d’adresser toute contestation à l’autorité légalement désignée par le Code électoral.

La POECI regrette que la participation des femmes au processus électoral reste encore faible. En effet, selon les chiffres publiés par la CEI, sur 22 391 candidatures retenues pour les municipales seules 18% sont des femmes. De même sur 88 têtes de listes pour les élections régionales, seules 7 sont conduites par des femmes. La POECI est déterminée à poursuivre ses actions de sensibilisation et son plaidoyer pour une participation plus importante des femmes dans les processus électoraux en Côte d’Ivoire.

La POECI, organisation citoyenne, se prononcera, de manière indépendante, sur le taux de participation au niveau national pour les élections municipales.
La POECI continuera de suivre l’environnement post-électoral des élections régionales et municipales.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment