08172018Headline:

Côte d’Ivoire: La présidente de l’URD,Danièle Boni Claverie  a été reçu en audience, par  l’ancien président ivoirien,Laurent Gbagbo  détenu à la Cour pénale internationale (CPI).

 

Danièle Boni Claverie  à la prison de Sheveningen (ph)
© koaci.com- Mardi 1er Mai 2018-La présidente de l’URD,Danièle Boni Claverie  a été reçu en audience, le vendredi 27 avril 2018, par le président l’ancien président ivoirien,Laurent Gbagbo  détenu à la Cour pénale internationale (CPI).

Cette rencontre  a été comme l’a indiqué la présidente, «un grand moment de retrouver après tant d’année le Président Laurent Gbagbo, un temps d’émotion d’autant plus grand que j’ai penser à son épouse (SIMONE) que nous n’avons pas la chance de pouvoir rencontrer dans sa prison à Abidjan. »

Danièle Boni Claverie affirme qu’elle à vu l’ancien Président en pleine forme  physique et mentale.
Selon elle, l’acuité toujours aussi pointue de ses analyses et les 04 heures passées aux côtés de Gbagbo ont été un grand privilège car, elle a beaucoup appris de lui.
«L’historien qu’il est, le regard qu’il porte sur les affaires du monde et le recule que lui impose son enfermement en font une personnalité qui a pris une dimension continentale qu’il pourra mettre, je l’espère, le plus vite possible au service de ses compatriotes et de tous les africains, » a – t – elle ajouté.
Au cours de leur entretien GBAGBO et Danièle Boni Claverie  ont fait un tour d’horizon sur l’actualité politique ivoirienne et les grands défis qui s’imposent à l’avenir de la grande opposition ivoirienne.
La présidente de l’URD soutient enfin qu’elle est sortie de cette rencontre  convaincue que le Président Laurent Gbagbo  et Charles Blé Goudé n’ont pas leur place à la prison de Sheveningen.
Wassimagnon, Abidjan

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment