10232020Headline:

Côte d’ivoire: La vente ambulante des baguettes de pain interdite dès le 1er janvier 2015

pain vente

“Le transport des baguettes de pain de la boulangerie à tout point de livraison doit se faire dans des conditions hygiéniques par des véhicules appropriés et spécialement  affectés à cette  activité, aux frais du boulanger. Les baguettes vendues sous forme conditionnée, ne peuvent l’être que dans des emballages réutilisables”, a-t-il poursuivi.

Baguettes de pain: La vente ambulante interdite dès le 1er janvier 2015

Le vice-président de la Fédération interprofessionnelle des patrons boulangers et pâtissiers de Côte d’Ivoire (Fip-Bpci), Any Jean-Baptiste, a annoncé, le mardi 23 décembre 2014, à Abidjan-Marcory, l’interdiction de la vente ambulante de baguettes de pain et dans les boutiques de quartier, à partir du 1er janvier 2015.

“Le transport de pain dans les charrettes, les véhicules de transport en commun est interdit. Sont également proscrites la distribution ambulante à pied ou autrement, les ventes de porte à porte, les ventes dans les boutiques de quartier à partir du 1er janvier 2015”, a affirmé M. Any.

“Le transport des baguettes de pain de la boulangerie à tout point de livraison doit se faire dans des conditions hygiéniques par des véhicules appropriés et spécialement affectés à cette activité, aux frais du boulanger. Les baguettes vendues sous forme conditionnée, ne peuvent l’être que dans des emballages réutilisables”, a-t-il poursuivi.

Pour des raisons de traçabilité, d’hygiène alimentaire et de non contamination du pain dans les différents lieux de commercialisation, la pratique de cette activité est soumise à l’obtention d’une autorisation délivrée par le maire de la zone, à la suite d’un examen pulmonaire pour des précautions d’hygiène, fait savoir le texte.

“Nous faisons un travail difficile parce que tout ce qui concerne l’alimentation est très sensible. J’insiste, nous ne voulons pas de contaminations. Il faut préserver la santé des populations”, a souligné le vice-président de la Fip-Bpci.

Les infractions constatées à l’une de ces dispositions seront réprimées par les agents du ministère du Commerce. Un comité de surveillance et de vigilance est mis en place par zone avec pour rôle principal la prévention des violations des dispositions contenues dans l’arrêté.

Ces dispositions pratiques font partie du texte réglementaire de l’arrêté N°37 du 01/07/2013 du ministère du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Pme, portant organisation de la distribution et la vente du pain. Leur mise en vigueur à partir du 1er janvier 2015, intervient à la suite d’une campagne de sensibilisation de six mois auprès des opérateurs du secteur.

Esther N’Guessan
Correspondante communale

Comments

comments

What Next?

Recent Articles